Et si le Galaxy S21 embarquait 16 Go de RAM en LPDDR5 ?

Le Galaxy S21 ne sera pas lancé avant le début de l’année prochaine, et on ignore même s’il portera ce nom ou si Samsung préférera nous gratifier d’un Galaxy S30 afin de marquer une nouvelle rupture. En attendant, les premières rumeurs commencent à apparaître sur la toile et l’une d’elles devrait intéresser certains d’entre vous.

Samsung, on le sait, dispose d’une expertise dans de nombreux domaines différents. Loin de se cantonner à un seul secteur d’activité, la marque est présente partout.

Le logement du stylet change d'endroit

Le logement du stylet change d’endroit

Les téléviseurs, l’audio, les smartphones, les tablettes ou encore les ordinateurs, bien sûr, mais pas seulement. Car le groupe ne se limite pas à ses gammes de produits grand-public. Il est aussi actif sur des marchés un peu plus confidentiels… comme celui des semi-conducteurs.

Samsung lance la production de masse du module de 16 Go de RAM en LPDDR5

Or justement, plus tôt dans l’année, Samsung a levé le voile sur un nouveau type de mémoire LPDDR5, une mémoire atteignant le seuil des 16 Go et bénéficiant en plus d’un processus de gravure en 10 nm (1z).

À l’époque, la marque avait évoqué un début de production calé pour la seconde partie de l’année, sans donner plus de précision. Quelques mois plus tard, le projet semble avoir pris une nouvelle tournure. Samsung vient en effet d’annoncer le début de la production de masse de ce module, une production assurée par une nouvelle ligne de production située dans l’usine de Pyeongtaek en Corée du Sud.

Ce détail n’a rien d’anodin. Pour pouvoir élaborer ce module, Samsung a dû faire appel à la troisième génération de son processus de gravure en 10 nm. Mais les sacrifices consentis par la firme ont visiblement été payants puisque tous les prérequis nécessaires à la production de ce nouveau module ont finalement été atteints.

Ce qui nous amène à une question : quel sera le premier smartphone à bénéficier de ce module de mémoire ?

À lire aussi : Le Galaxy S21 pourrait faire l’impasse sur le capteur ToF

Un module que l’on retrouvera à bord du Galaxy S21 ?

À l’heure actuelle, les appareils les mieux fournis en mémoire ne dépassent pas les 12 Go. On imagine donc qu’il faudra attendre l’année 2021 pour voir débarquer les premiers smartphones à embarquer 16 Go de RAM. Samsung ayant pour habitude de donner la priorité à ses propres produits, on peut donc imaginer que ce module sera présent à bord des Galaxy S21. Ce qui serait d’ailleurs un bon moyen de mettre ses points forts en avant.

Pour Samsung, la gamme des Galaxy S a en effet toujours un peu servi de faire-valoir et de démo technique. Au-delà des chiffres de vente, ces appareils sont aussi une bonne manière pour le constructeur de montrer ce dont sont capables ses puces et ses technologies. En proposant ce module de mémoire sur son nouveau vaisseau amiral, la marque s’assurerait donc une belle visibilité… qui pourrait déboucher sur de nouveaux contrats.

Mais bien sûr, à ce stade, ce n’est que pure spéculation et il faudra attendre encore un moment pour savoir si le Galaxy S21 jouera réellement cette carte. En tout cas, de notre côté, on espère que ce sera le cas puisque ce module offre un taux de transfert de 6 400 Mbps, soit un taux de transfert 16 fois supérieur à celui du module de mémoire présent à bord des Galaxy Note 20. Avec, en prime, un encombrement moindre.

À lire aussi : Des rumeurs sur la caméra frontale du Galaxy S21