Web

L’état du trafic disponible dans Google Maps…

Décidément, on a beau faire pas mal de veille, il arrive qu’on passe à côté de certains trucs. Le pire, bien entendu, c’est que ce sont souvent des trucs utiles et qu’on s’en veut du coup beaucoup de ne pas les avoir vu avant. Ainsi, ce matin, en m’amusant un peu avec mon iPhone, je me suis rendu compte que Google Maps permettait d’avoir une vue d’ensemble de l’état du trafic. Pour le coup, c’est Bison Futé qui risque de l’avoir mauvaise.

googlemaps

Savez-vous qu’elle est la principale différence entre un Geek et une personne normale ? Lorsque la personne normale s’ennuie, lorsqu’elle ne sait pas quoi faire, elle se met souvent devant la télévision pour zapper ensuite sur toutes les chaînes qu’il reçoit. Le Geek, lui, s’amuse avec son matériel. Parfois, il prend des photographies, parfois il fait des nœuds marins avec les câbles d’alimentation de son serveur personnel et, parfois, il se met à glander sur son mobile et à tapoter partout du bout des doigts.

Et bien ce coup-ci, c’est sur mon iPhone que je me suis acharné. Et pour le coup, on peut dire que j’ai bien fait parce que cela m’a permis de découvrir une fonctionnalité que vous connaissez peut-être déjà mais que je n’avais pas vu avant. En effet, en allant farfouiller dans les options de mon Google Maps personnel, je suis tombé sur une charmante option me demandant si je souhaitais afficher la circulation. Question stupide, quand on demande un truc qu’il ne connaît pas à un Geek, il accepte systématiquement.

img_0003

Alors évidemment, histoire d’être vraiment sûr de mon coup, je me suis amusé à comparer les résultats affichés par mon Google Maps avec ceux de Sytadin, le site qui va bien pour les malades qui prennent leur voiture pour aller bosser sur Paris. Consternation, les deux cartes sont certes plutôt rouges (en même temps, vu l’heure…), mais pas aux mêmes endroits ! C’est terrible, horrible et vous m’en voyez du coup tout désemparé. Oui parce qu’on peut s’interroger sur la pertinence des résultats fournis par Google Maps et / ou Sytadin. Dans la mesure où ils ne disent pas la même chose, qui donc pouvons-nous croire ?

Cela dit, pour ceux qui n’ont malheureusement pas d’iPhone en leur possession, il faut savoir que cette fonctionnalité est bien entendu disponible dans la version web de Google Maps. Bon, en même temps, on s’y attendait un peu mais c’est toujours bon de le préciser. Et pendant que j’y suis, pour ceux qui ont loupé un épisode (normal vu que j’ai refusé d’en parler), Google Maps intègre aussi depuis peu la géolocalisation.

Mots-clés googlepratique