L’étonnante histoire du Parchemin de Cuivre et de son trésor caché

C’était en Israël qu’un archéologue a déniché le Parchemin de cuivre au fond d’une grotte. Faisant partie des manuscrits de la mer Morte, cet objet est en fait une carte au trésor aux traits particuliers. Depuis sa découverte, plus d’un a tenté de mettre la main sur les métaux précieux qui y sont présentés, mais personne n’a encore réussi à le décoder. Et plusieurs hypothèses ont bien entendu été émises sur son compte.

En même temps, les efforts entrepris dans l’espoir de comprendre le message ont été d’un nombre incalculable, ce qui a donné naissance à des versions disparates. Néanmoins, des experts, y compris le premier transcripteur, Józef Milik, ont pu présenter le contenu du rouleau de manière assez pertinente.

La photo d'un parchemin

Crédits Pixabay

Si les ressources restent introuvables, ce patrimoine a alimenté l’inspiration des plus grands rêveurs et aventuriers. Actuellement, il se trouve au Jordan Museum d’Amman.

Une carte au trésor exceptionnelle

Les caractéristiques de ce parchemin sont bien différentes de celles des autres parchemins ayant été découverts dans la mer Morte. Si la plupart d’entre eux sont faits en papyrus, celui-ci est fait de cuivre. D’où son nom.

À l’origine, il faisait plus de deux mètres, mais les experts ont dû le découper en plusieurs parties afin de faciliter son décryptage. Plus précisément, il a été partagé en 23 bandes entre 1955 et 1956.

Ce rouleau est une carte comprenant la liste des lieux où se trouvent environ 4 600 objets précieux, généralement faits en or et en argent. Concrètement, 64 endroits y sont marqués. Le tout constitue un pactole d’une valeur d’au moins un milliard de dollars.

Un trésor qui reste à dénicher ?

Sur la base de la transcription effectuée par Milik, une édition comportant la traduction et la photographie du parchemin a été publiée en 1962. Néanmoins, le résultat en noir et blanc n’a pas été très satisfaisant au niveau de la lecture, jusqu’à ce que l’Électricité de France ait amélioré le rendu.

Entre 1994 et 1996, l’entreprise a investi dans le nettoyage et la remise en état du Parchemin de Cuivre pour une meilleure lisibilité. Aujourd’hui, l’on peut y voir trois catégories d’informations bien distinctes. Il s’agit, notamment, de l’emplacement général, de l’emplacement spécifique et le trésor à trouver.

En attendant que quelqu’un les trouve, les romans et œuvres cinématographiques inspirés sur l’histoire ne se font pas rares. Citons, par exemple, le roman A Long Way to Shilohle, la série Digging for the Truth, ou encore le thriller The Copper Scroll.

Mots-clés histoire