L’étonnante vie sexuelle de la limace léopard

Si la danse charnelle bizarre des limaces léopard, ou Limax maximus, fascine les naturalistes depuis longtemps, personne ne savait jusqu’à présent pourquoi ils s’accouplent de cette manière si particulière.

Heureusement, des chercheurs se sont penchés sur les habitudes d’accouplement des escargots et des limaces, et leurs recherches nous donnent de précieux indices sur l’étonnante vie sexuelle des limaces léopard.

Une limace

Une limace (crédits Pixabay)

Une sexualité unique en son genre

Il est bien connu que les limaces léopard, comme la majorité des escargots terrestres et des limaces, sont des hermaphrodites – c’est-à-dire qu’ils possèdent à la fois les deux organes sexuels. Pourtant, l’autofécondation n’est généralement pas l’option préférée par ces créatures. Sans doute parce que la sélection naturelle favorise l’accouplement avec un autre individu pour éviter la perte de fertilité et les problèmes de santé associés à la consanguinité.

Mais chez la limace léopard, la reproduction entre deux individus donne lieu à un spectacle particulièrement étrange.

Avec un peu de chance, on peut voir deux grosses limaces léopards commencer à se courtiser en faisant des cercles, avant de grimper en file indienne sur un arbre ou sur un rocher. Puis ils se suspendent à une corde à mucus et s’entrelacent dans un mouvement strictement antihoraire (le sens inverse des aiguilles d’une montre). Les deux limaces font sortir ensuite et entrelacent deux pénis de taille excessive par des ouvertures sur le côté de leur tête, avant d’échanger des spermatozoïdes qui peuvent féconder chacun de leurs ovules, ou servir de nourriture.

Finalement, une limace rampe pour se détacher et l’autre suit, mangeant le trapèze de mucus au fur et à mesure.

Que deviennent les spermatozoïdes et pourquoi le sens antihoraire ?

Les limaces léopards peuvent stocker le sperme pendant des mois, voire des années, et peuvent donc se passer de nouvelles relations s’ils se sont déjà accouplés avec un meilleur partenaire. Ils peuvent aussi choisir de manger et digérer la plupart des spermatozoïdes, tout en conservant juste assez pour fertiliser leurs ovules.

On sait également pourquoi les limaces léopards tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre lors de l’accouplement. En fait tout comme le cœur humain qui est presque toujours à gauche dans notre poitrine, le corps d’une limace est également asymétrique. Cela est plus évident lors de l’accouplement, lorsque les organes génitaux émergent du côté droit de la tête. C’est cette asymétrie qui fait que les limaces léopards tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pendant l’accouplement.

Mots-clés animaux