L’étrange creepypasta autour du Tomb Raider annulé

Les creepypastas font le bonheur des amateurs d’histoires horrifiques sur la toile. Ces fictions qui flirtent avec l’horreur et l’étrange sont ce qu’on peut appeler les légendes urbaines de l’ère du numérique.

Il suffit de quelques clics sur le web pour tomber sur ce genre d’histoires. Il y a quelques jours, une creepypasta diffusée sur Twitter a beaucoup fait parler d’elle. L’histoire, racontée par un utilisateur du nom de Xalavier Nelson Jr, concerne un jeu mobile Tomb Raider qui a été annulé à la suite d’une succession d’événements étranges.

Une bougie dans l'obscurité

Photo de Dhivakaran S provenant de Pexels

Croyez-le ou non, cette creepypasta raconte comment ce jeu mobile qui n’a jamais vu le jour a prédit les événements de 2020.

Une histoire de tombe et d’artéfact maudit

Xalavier Nelson Jr, est une figure du monde des jeux vidéo. Comme il l’explique dans ses tweets, il a travaillé pendant des années au sein du magazine spécialisé « Inside Development. » Il était donc courant que les développeurs de jeu se confient à lui.

Il y a quelque temps, Xalavier Nelson Jr a raconté qu’un développeur qui travaillait sur une version mobile de Tomb Raider lui a révélé des informations inédites sur ce jeu qui aurait dû s’intituler « Tomb Texts. » D’après lui, les joueurs auraient dû guider Lara Croft au cœur d’une tombe pour partir à la recherche d’un artefact, sans savoir que celui-ci était maudit et serait à l’origine d’un désastre à l’échelle mondiale.

Un directeur créatif à la vision étrange ?

Tout semblait normal jusqu’à ce qu’intervienne le directeur créatif du jeu, dont l’identité n’a pas été révélée. Au début du projet, ce dernier se chargeait de l’aspect narratif. Comme l’explique la source de Xalavier Nelson Jr, il arrivait qu’il disparaisse à de nombreuses reprises durant des semaines. Il faisait ensuite parvenir ses directives par … pigeon voyageur (oui).

Après des semaines d’absence, il réapparaissait au travail sans donner d’informations sur le lieu où il se trouvait. Apparemment, il profitait de ces moments de solitude pour peaufiner le scénario de son jeu. Il donnait les directives aux développeurs avant de disparaître de nouveau pendant des semaines. L’un des derniers scénarios proposés par cet étrange directeur créatif impliquait l’apparition d’une succession de désastres dans le monde après que Lara Croft ait subtilisé l’artefact.

En réalité, cette étape devait survenir assez tôt dans le jeu, la deuxième partie du titre se focalisant sur la fuite de l’aventurière et sur sa survie. Mais ce n’est pas tout, car après avoir subtilisé l’artefact, le joueur voyait aussi apparaître un nouvel onglet dans l’application, un onglet renvoyant vers un réseau social fictif où les utilisateurs évoquaient de nombreux désastres majeurs, des désastres liés au vol de l’artefact.

Des événements qui ont fini par se produire

La fin était à l’image du reste. En fonction des choix de l’utilisateur, Lara pouvait mourir, ou même devenir totalement folle. Au point de se suicider, étouffée par sa culpabilité.

Et il y a plus encore. Alors même que rien n’était encore écrit, le directeur créatif a disparu une nouvelle fois… laissant un plan listant les catastrophes censées survenir après le vol de l’artefact. Et devinez quoi ? La liste évoquait un virus mondial, le SARS-2-50, mais aussi des incendies violents en Australie, des abeilles mourantes, des violences policières ou encore la mort prématurée d’un sportif de haut niveau. Des événements qui se sont tous produits cette année, bien entendu. Ce qui est plutôt surprenant puisque le développement du titre a eu lieu… en 2016.

Le directeur créatif a fini par réapparaître, quelques semaines plus tard, en pleine nuit et avec un bidon d’essence. Il a en effet tenté de mettre le feu au studio et il a fini par être arrêté. Le projet a été abandonné et le studio a fermé ses portes.