L’étrange histoire de l’homme qui creuse un tunnel depuis 18 ans

Santiago Sanchez a 69 ans et cela fait maintenant un peu plus de dix-huit ans qu’il creuse un tunnel sans trop savoir pourquoi. La plupart de ses proches pensent qu’il est fou, mais il n’est pas de cet avis.

Santiago habite dans la ville de Berlin. Et non, il ne s’agit pas de la capitale allemande, mais d’une commune située dans le département Usulutan, à une centaine de kilomètres de San Salvador. Elle doit son drôle de nom à Don Serafin Brennen, un citoyen allemand qui avait migré dans la région à la fin du 19e siècle.

Tunnel Santiago : image 1

L’entrée du tunnel.

La ville a effectivement été fondée en 1885, mais il s’agit d’un lieu chargé d’histoire.

Il creuse son tunnel depuis 18 ans

D’après les recherches menées par les historiens, la région était effectivement habitée du temps de l’époque précolombienne. Elle occupait même un rôle central et elle attirait ainsi chaque année des centaines de personnes grâce à sa faune et sa végétation. Les Lenca avaient notamment élu domicile sur place, de même pour les membres de la tribu Pipil.

Santiago Sanchez a toujours vécu dans la région, mais ce n’est pas pour cette raison qu’il est connu comme le loup blanc là-bas.

Non, car notre ami a pris l’habitude de se lever tous les matins à trois heures et de filer dans la jungle pour creuser un tunnel. Le même. Il passe plusieurs heures sur place, charriant chaque jour une quarantaine de kilos de pierres, de roches et de débris divers et variés.

Lorsqu’il a fini, il retourne chez lui prendre un repos bien mérité, avant de remettre le couvert le lendemain.

Le plus étonnant, c’est que ce rituel dure depuis un peu plus de dix-huit ans maintenant et personne ne comprend ce qu’il le pousse à creuser ce tunnel. Lorsque les gens l’interrogent, l’homme se contente effectivement de dire que cette tâche lui a été confiée par Dieu. Pour quelle raison ? Il n’en a strictement aucune idée.

Une mission divine

L’histoire de Santiago a très vite commencé à se répandre dans le pays et une chaîne locale a envoyé un journaliste sur place récemment, un certain Ernesto Rivas. Lorsqu’il lui a demandé ce qui motivait son geste, notre ami lui a simplement expliqué que ce tunnel était en réalité une “révélation spirituelle de Dieu”. Il l’a ensuite invité à explorer son tunnel.

Enersto Rivas n’a pas réussi à descendre jusqu’au fond. Il s’est arrêté à mi-chemin et il a immédiatement fait demi-tour, car il avait l’impression d’étouffer. En dehors de Santiago, personne n’a réussi à descendre au fond du trou et cela ne surprend pas ce dernier. D’après lui, seul le “creuseur de tunnels de Dieu” peut atteindre le fond du puits.

Cela ne l’empêche cependant pas d’être pris pour cible par les autres citoyens de la ville. Beaucoup d’entre eux pensent en effet qu’il est totalement fou et qu’il finira enseveli dans son tunnel. Même sa femme remet en question sa santé mentale et elle lui a d’ailleurs fait remarquer à plusieurs reprises que sa mission “divine” n’avait aucun sens.

Ce à quoi Santiago répond constamment : “personne ne sait ce que Dieu va exiger de vous”. Marrant, mais je me dis exactement la même chose quand je démarre une partie sur Minecraft.

Tunnel Santiago : image 3 Tunnel Santiago : image 2

Mots-clés insolite