La lettre d’un soldat de la Seconde Guerre Mondiale distribuée… 77 ans plus tard

Une carte postale vient d’être livrée à Liverpool avec 77 ans de retard. Elle a été envoyée par une recrue de la Royal Navy, pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit d’un message que Bill Caldwell a écrit pour son oncle. À cette époque, le jeune homme n’avait que 18 ans. C’était juste après sa première semaine d’entraînement au HMS Raleigh à Torpoint, en Cornouailles.

La missive est finalement arrivée à destination, dans la maison d’enfance de Bill Caldwell. L’un de ses enfants, à présent adulte, l’a reçue vendredi dernier. Sur la carte postale, il y a un cachet de 1943 et un timbre qui précise que la lettre a été postée tôt dans la journée. Le recto montre une photo du HMS Raleigh avec le défilé des recrues.

Plein de boîtes aux lettres
Image par ninita_7 de Pixabay

Les enfants de Bill ont dit que leur père n’avait pas écrit beaucoup de lettres. Celle qu’ils viennent de recevoir témoigne tout simplement sa fierté pour avoir été recruté dans la marine. Le jeune homme a voulu s’engager dès qu’il a eu 15 ans, mais il a dû attendre ses 18 ans.

Chaque ligne de la missive est significative

La lettre a été destinée à « oncle Fred ». Celui-ci, à l’époque, a vécu avec les parents de Bill dans la maison familiale. Tony, le fils de Caldwell, décrit son père comme étant quelqu’un de discret. Pour lui, chaque ligne sur cette lettre signifie tant de choses. Dans sa missive, le jeune homme fait part de ses émotions après une semaine de service dans la Royal Navy.

« Je suis enfin bleu. Je ne pensais pas que ce serait comme ça. Je vous écrirai une lettre dès que j’aurai le temps. J’ai encore 19 semaines à passer ici. Embrassez tout le monde pour moi. »

Caldwell

Une lettre en cavale pendant plusieurs décennies

Bill Caldwell est revenu chez lui après la guerre. Il a vécu longtemps avec sa famille et ses enfants avant de s’éteindre en 1996. L’opérateur postal du Royaume-Uni estime qu’il est peu probable que la lettre se soit égarée ou ait été coincée quelque part dans le réseau. L’hypothèse la plus plausible serait que quelqu’un l’ait récemment trouvée et renvoyée.

« Le fait de lire une carte postale que papa avait écrite il y a 77 ans, alors qu’il s’entraînait dans la marine, est la chose la plus surréaliste qui soit arrivée, un vendredi soir. »

Joanna Creamer, la fille de Bill