Titanic : une lettre rédigée la veille du naufrage retrouvée 109 ans plus tard

En 2017, une bouteille renfermant une lettre écrite par une passagère à bord du Titanic a été retrouvée au Canada. Le contenu a été rédigé le 13 avril 1912 par Mathilde Lefebvre, une jeune Française âgée de 13 ans à l’époque. La missive a été jetée en plein milieu de l’Atlantique, la veille du fameux naufrage. La jeune fille, tout comme les quatre autres membres de sa famille, n’y a pas survécu.

La lettre a traversé l’Atlantique pendant plus d’un siècle. Finalement, elle a été retrouvée par des promeneurs sur une plage au Canada, plus d’un siècle plus tard. La note a ensuite été remise entre les mains des chercheurs de l’Université de Québec. Pour Hélène Lefebvre, l’arrière cousine de Mathilde, c’est une découverte miraculeuse.

Crédits Pixabay

Cette passionnée de généalogie qui habite en Aix-en-Provence a déclaré n’avoir jamais eu le courage de regarder les documentaires racontant le drame vécu par ses ancêtres.

Les phrases émouvantes d’une jeune naufragée

Hélène Lefebvre a entendu la nouvelle grâce à la presse canadienne. Elle a immédiatement fait le rapprochement avec les cinq membres de sa famille ayant embarqué le 10 avril en 3e classe à bord du Titanic. Il s’agit de leur grand-tante et de quatre de ses enfants qui n’ont pas survécu au naufrage.

Hélène Lefebvre a déclaré que le mérite de la découverte revient à des Canadiens en promenade, qui ont cassé la bouteille et trouvé la lettre. La note contenait des phrases particulièrement émouvantes.

« Si je jette cette bouteille à la mer au milieu de l’Atlantique, nous devons arriver à New York dans quelques jours. Si quelqu’un la trouve, prévenez la famille Lefebvre de Liévin. »

Mathilde Lefebvre

Une lettre historique écrite par une enfant

La jeune Mathilde, auteure de la lettre, n’aura jamais atteint New York. Hélène, traumatisée par le tragique évènement, ne s’en est jamais tout à fait remise.

« Je ne supporte pas le fait d’imaginer tous ces gens qui sautent dans l’eau, qui sont piégés. »

Hélène Lefebvre

En ce moment, la lettre est aux mains de chercheurs. Jacques Lefebvre, l’arrière-arrière cousin de Mathilde, souhaite qu’elle soit enfin exposée au Musée de la Cité de la Mer de Cherbourg, en Normandie.

Chaque année, il la publie sur Facebook en hommage à ses ancêtres et aux autres naufragés du Titanic.

Mots-clés titanic