L’Europe souhaite que les batteries de smartphones puissent être facilement remplacées

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître : celui des batteries amovibles pour nos téléphones. Une époque à laquelle il était bien plus aisé de réparer les défaillances alors que nos récents modèles usent d’une colle extra forte rendant compliquées les modifications. Qu’ils s’agissent des smartphones Samsung, Apple ou Huawei, voir Xiaomi ou OnePlus, remplacer une batterie est devenue une tâche ardue réservée aux plus experts. A tel point que la Commission européenne a décidé de se pencher sur ce cas, après avoir demandé à la firme de Cupertino d’abandonner le Lightning pour l’USB-C.

Comme le rapporte XDA-Developers, l’Europe souhaite désormais que les batteries de nos smartphones puissent être facilement remplacées.

Un homme utilisant un smartphone

Crédits Pixabay

Reste à savoir si les constructeurs répondront favorablement ou joueront la montre, comme à leur habitude.

La Commission européenne vient mettre son grain de sel

La Commission européenne tire souvent les oreilles de nos constructeurs mobiles. Depuis plusieurs mois, l’Europe demande à Apple d’abandonner le port Lightning pour l’USB-C et une harmonisation du secteur.

En réponse, la firme de Cupertino avance qu’une telle décision entraînerait un frein à l’innovation couplé à une augmentation des déchets. Un argument que la Commission européenne réfute.

Mais prochainement, la Commission européenne demandera à l’ensemble des fabricants de rendre plus facile le remplacement d’une batterie de smartphone.

Des batteries autrefois amovibles, mais désormais difficiles à changer, les constructeurs utilisant souvent de la colle très forte pour lier les composants. C’est XDA-Developers qui a révélé que Frans Timmermans, vice-président du Green New Deal de la Commission européenne, proposera ce projet en mars prochain.

Si la Commission européenne valide cette proposition, les fabricants de smartphones devront rendre plus facile le changement d’une batterie, mais également réutiliser des matières premières et recycler les produits de façon plus efficiente. De quoi permettre aux utilisateurs de garder un téléphone plus longtemps. Sans oublier que l’Europe souhaite allonger leur garantie, normalement de deux ans, et pousser les firmes à un meilleur SAV.

Toutes ces décisions prises par l’Europe vont dans le sens d’une meilleure gestion du recyclage avec un axe écologique face aux coûts en terme de déchets de nos smartphones et autres objets électroniques.