LEVEL-5 (Layton, Yo-kai Watch) ne prévoirait plus de sorties en dehors du Japon

La branche américaine de LEVEL-5 serait sur le point de fermer ses portes après que la majorité du personnel a été licencié. Un mouvement qui s’accompagnerait de l’intention, de la part du développeur, de ne plus sortir de titres en dehors du Japon.

Alors que les investissements demandés aux studios ne font qu’aller en grandissant au fur et à mesure des générations, certains ont bien des peines à rester sur le circuit. Mais dans le cas de LEVEL-5, il ne faut peut-être pas forcément aller chercher du côté des moyens pour comprendre les difficultés actuellement rencontrées par le studio.

crédit YouTube

Le développeur de Professeur Layon, Ni no Kuni et autres Yo-kai Watch serait ainsi sur le point de fermer ses bureaux aux États-Unis, rapporte GamesIndustry.biz. Selon plusieurs sources proches du dossier, LEVEL-5 International America et le bureau LEVEL-5 abby Inc. auraient commencé à licencier du personnel au milieu de l’année dernière.

LEVEL-5 : aux États-Unis, un personnel remercié depuis mi-2019

Si le nombre précis d’employés remerciés et de salariés restants n’est pas connu, LEVEL-5 se serait séparé d’une dizaine de personnes dans chacun de ces deux bureaux. Des employés qui auraient “reçu toutes les indications” pointant vers une fermeture prochaine des filiales.

Il apparaît également que plus tôt dans l’année, Yukari Hayakawa, directrice générale et responsable des opérations quotidiennes de LEVEL-5 abby Inc., aurait quitté ses fonctions, bien que sa page LinkedIn ne mentionne pas (encore ?) ce départ.

Une source a également fait savoir qu’il n’y avait actuellement aucun plan relatif à de nouvelles sorties en dehors du Japon. Pour rappel, le dernier titre en date de LEVEL-5 sorti en Occident reste Snack World : Mordus de Donjons – Gold sur Nintendo Switch. Les moyens investis au fil des années, autant pour les titres inédits que pour les ressorties, auraient-ils donné des fruits bien trop verts à pour espérer tenir la cadence sur le marché mondial ?

Ces rumeurs tendent à faire craindre le pire quant aux lancements occidentaux de Yo-Kai Watch 4 (pourtant confirmé il y a peu) et Inazuma Eleven: Great Road of Heroes. À moins qu’à plus ou moins long terme, un partenariat ne soit établi pour permettre à ces titres de se découvrir officiellement à l’international ?