Faire léviter des objets avec du son est devenu plus facile

La lévitation, ce n’est pas qu’un tour de magie, et ce n’est pas non plus du domaine des technologies futuristes que l’on ne voit que dans les œuvres de science-fiction. Non, la lévitation est une réalité et peut être obtenue de plusieurs manières : si on relie souvent cela avec le magnétisme et la supraconductivité, on peut également faire léviter un objet avec du son.

Ça peut paraître difficile à croire et, pourtant, c’est bel et bien le cas, même si tout est à relativiser : le son ne permet pas encore d’obtenir des résultats aussi impressionnants que la supraconductivité et nous sommes encore loin de faire léviter des trains avec. Cependant, une récente découverte améliore les choses.

Lévitation acoustique

Un dispositif capable de faire léviter un objet avec le son est essentiellement composé de deux parties : l’une qui émet un son en haute fréquence, un ultrason qui est réfléchi par l’autre partie. Les ondes réfléchies entrent alors en résonance avec les ondes émises et cela permet de supporter des objets dans l’air, entre les deux parties.

Résumé comme ça, ça paraît simple mais, jusqu’à maintenant, il fallait calibrer les parties de façon extrêmement précise, notamment en ce qui concerne la distance qui les sépare qui devait être exacte : un seul écart, même, minime, et la lévitation n’avait plus lieu.

C’est ce défaut qui a été corrigé dans la découverte dont nous parlons ici et qui consiste principalement en l’utilisation d’une partie réfléchissante convexe. Cette partie peut être déplacée sans soucis et sans perte de lévitation, et peut même être légèrement orientée pour faire suivre un mouvement plus complexe à l’objet.

Si une lévitation de la sorte peut rapidement trouver des applications, comme par exemple dans le transport de matériaux instables, nous n’en sommes pas encore là : les tests n’ont permis que de faire léviter de simples petites boules de polystyrène. Mais cela n’enlève rien à la performance.

Via