LeWeb change de propriétaire

L’information est tombée hier en fin d’après-midi, LeWeb va finalement changer de main. Huit années après la toute première édition du célèbre salon, Géraldine et Loic Le Meur ont effectivement décidé de vendre leur société au groupe ReedMidem. Ce nom ne vous est peut-être pas inconnu et c’est bien normal puisque ce dernier s’est justement spécialisé dans l’organisation d’évènements du même type. Une page se tourne, un nouveau chapitre commence, et on espère bien évidemment que ce rachat n’aura pas d’impact sur la prochaine édition. Parce que bon, LeWeb’13, on a quand même très hâte d’y être, hein…

LeWeb, c’est un peu le salon à ne pas louper. Certes, ce dernier a ses détracteurs, c’est un fait, mais il n’en reste pas moins l’un des évènements incontournables de la capitale. Chaque année en décembre, ce sont ainsi des millions de regards qui se tournent droit vers Paris et autant dire que ça fait quand même chaud au coeur.

LeWeb change de propriétaire

LeWeb vient d’être vendu à un grand groupe spécialisé dans l’organisation d’évènements.

C’est donc quelques jours après la fin de LeWeb’12 que Géraldine et Loic Le Meur ont annoncé la vente de la société en charge de l’organisation de l’évènement. On ne connait évidemment pas le montant de la vente, le contraire aurait été étonnant, mais on sait que le couple va rester actionnaire minoritaire. Ce qui veut aussi dire qu’il restera en charge de son organisation. Une bonne nouvelle, à ne pas en douter, mais il ne faut pas non plus perdre de vue une autre réalité : si les Le Meur sont actionnaires minoritaires, alors ReedMidem est quant à lui actionnaire majoritaire. En d’autres termes, c’est désormais ce groupe qui porte la culotte.

Mais la question que vous devez vous poser, c’est bien évidemment de savoir ce que cela va changer pour LeWeb. Il est encore trop tôt pour le dire mais, selon Les Echos, il semblerait que les discussions soient en cours pour exporter le concept à d’autres pays. La conférence pourrait donc s’exporter à l’étranger et nous pourrions ainsi voir fleurir très prochainement des LeWeb américains ou même brésiliens.

Pour finir, on notera que ReedMidem s’est engagé à ne pas toucher à la masse salariale.

Mots-clés leweb'12web