#LeWeb : Flagg’it, le futur meilleur copain des vidéastes

Vous êtes en train de tourner la vidéo de votre vie, celle qui vous rendra célèbre. Tout se passe bien. Le sujet est magnifique, la lumière idéale et votre cadrage frôle la perfection. Rien ne semble pouvoir vous empêcher d’atteindre votre objectif. Soudain, c’est le drame. Un type un peu louche passe dans le champ. Il va falloir vous en débarrasser en post-production. Fort heureusement, vous êtes équipé d’un Flagg’it

Un quoi ? Un Flagg’it. Vous ne connaissez pas ? Cela ne durera pas. En réalité, ce drôle de petit appareil risque de se retrouver très vite dans votre poche, ou dans votre sac. Et pour cause puisqu’il va vous faire gagner beaucoup de temps au quotidien.

Flagg'it

L’appareil se présente sous la forme d’un boitier compact que vous allez pouvoir accrocher à votre poignet, ou même à votre trépied. Il est compact et il ne comporte qu’un seul bouton. A quoi sert-il ? A créer un marqueur, qui vous permettra de mettre en exergue certaines séquences pour les modifier plus facilement par la suite.

Mais comment ça fonctionne au juste ?

En fait, c’est assez simple. Dans un premier temps, vous allez devoir synchroniser le Flagg’it avec votre caméra ou votre réflex. Lorsque ce sera fait, il ne vous restera plus qu’à tourner vos séquences comme si de rien n’était, et à appuyer sur le bouton aux moments de votre choix.

Derrière, les inventeurs du dispositif ont développé une solution logicielle qui va analyser les vidéos, et retrouver ensuite tous les repères créés par l’utilisateur. Fait amusant, en marge de leur outil, ils ont aussi développé des plugins pour deux logiciels que vous connaissez sans doute puisqu’il s’agit de Final Cut Pro et d’Adobe Première.

Bref, sur le papier c’est plutôt prometteur et le seul défaut du Flagg’it, finalement, c’est qu’il n’est pas encore disponible dans le commerce. Pour le moment, il n’existe qu’à l’état de projet sur Indiegogo et vous pouvez d’ailleurs soutenir la campagne en vous rendant à cette adresse.

Et on termine avec la petite vidéo qui va bien. Perso, je suis complètement conquis par le concept et je pense que je ne serai pas le seul dans ce cas.