LG G Flex : les spécifications techniques officielles

Il n’aura finalement pas fallu attendre novembre pour découvrir le LG  G Flex puisque ce dernier a été officiellement présenté par son constructeur durant la nuit, alors même qu’un vent puissant battait la Bretagne et la Normandie. Et il faut bien l’avouer, ce nouveau terminal étonne par ses lignes extrêmement incurvées. LG a poussé le concept encore plus loin que Samsung, avec quelques particularités intéressantes. Je pense notamment à l’arrière de la coque du Flex et à son revêtement spécial, un revêtement capable de supprimer ces disgracieuses rayures tant craintes par les mobinautes. Pas bête, non ?

Avant de sortir votre carte bleue, sachez qu’il y a peu de chances que le LG G Flex soit commercialisé en Europe. Dans le meilleur des cas, il sera mis en vente en Corée mais rien n’est garanti et il faudra attendre un communiqué de presse officiel pour en savoir plus sur le sujet.

LG G Flex

Le LG G Flex est officiel.

En terme de design et d’esthétique, c’est certain, le Flex est un produit étonnant. Si ses lignes ne sont pas sans rappeler celle de l’excellent G2, le terminal embarque un écran incurvé identique à celui présenté au début du mois, faisant ainsi 0.44 mm d’épaisseur et étant plié sur un rayon de 700 mm. Si l’on en croit le constructeur, cet écran serait en plus incassable.

Qu’en est-il des autres spécifications techniques ? Et bien on a droit à un écran de 6 pouces capable d’afficher une définition de type 720p, un processeur Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2.26 Ghz, un GPU Adreno 330, 2 Go de mémoire vive, une caméra de 13 millions de pixels, une seconde caméra de 2.1 millions de pixels en façade et une batterie de 3500 mAh. Pas mal, surtout quand on sait que la batterie du Note 3 n’excède pas les 3200 mAh, tout en obtenant de très très bons résultats en terme d’autonomie. Ah et sinon, sachez que les boutons dédiés au contrôle du volume et au déverrouillage de l’appareil se situent à l’arrière de la coque, dans le prolongement de la caméra. Exactement comme le LG G2, donc.

Parmi les particularités de la surcouche, il y a aussi une fonction de déverrouillage exploitant un effet de parallaxe, et un mode multi-fenêtré similaire à celui du Note 3. Pas plus d’infos sur les autres fonctions, en revanche, et il faudra donc se contenter de ça.

Mots-clés lglg g flex