L’histoire de Ham, le premier chimpanzé à avoir été dans l’espace

Le premier hominidé qui s’est rendu dans l’espace tient son nom de l’acronyme du laboratoire qui lui a permis de réaliser cet exploit. Il s’agit du Holloman Aerospace Medical Center (HAM) de l’Etat du Nouveau-Mexique. Ayant vu le jour au Cameroun, Ham a été ramené aux États-Unis trois ans après sa naissance en vue d’embarquer sur le vol opérationnel de la deuxième édition du programme Mercury-Restone 2.

Son rôle était de vérifier la faisabilité d’un voyage dans l’espace avant l’envoi d’un vrai astronaute.

Un singe assis dans la jungle

Crédits Pixabay

Il a été choisi parmi une sélection de 40 chimpanzés pour entamer ce projet le 31 janvier 1961. L’US Air Force l’a recruté après son embarquement à Miami. Notons que Ham n’est pas le premier à avoir tenté sa chance. Néanmoins, il a réussi sa mission avec brio depuis l’envol jusqu’à la descente. D’ailleurs, il a atterri en très bonne santé.

Après avoir vécu pendant 26 ans, il a pu avoir une place au sein du Musée de l’histoire spatiale situé dans la ville américaine d’Alamogordo, là où son corps repose en paix actuellement.

Un singe ordinaire devenu célèbre

Ce n’était qu’après la réussite de la mission que le nom de ce singe a été changé en une version un peu plus américaine.

Son nom original était Chang. Ensuite, les scientifiques qui l’ont sélectionné l’ont baptisé « Chimpanzé 65 » avant d’opter finalement pour Ham. Il a été conduit par des trappeurs depuis son pays natal jusqu’à Rare Bird Farm, en Floride.

Après cette aventure hors du commun, il a repris sa vie au sein de deux zoos d’Amérique. Les 17 premières années ayant succédé son voyage se sont écoulées au Parc zoologique national de Washington. Par la suite, il a été transféré au Zoo de Caroline du Nord, qui se trouve à Asheboro.

Un parcours historique

Cette expérience n’a pas été sans encombre pour ce chimpanzé. Au bout de 6 minutes de vol sous-orbital à 250 km d’altitude, l’engin destiné à l’emmener dans l’espace s’est posé quelque part dans l’océan Atlantique, alors que ce n’était pas du tout prévu. Fort heureusement, le petit astronaute s’en est sorti indemne grâce au destroyer connu sous le nom d’Ellison.

Mais surtout, le véhicule spatial a subi une dépressurisation soudaine et imprévue au cours du vol. La vie du chimpanzé a été sauvée grâce à sa combinaison, lui permettant ainsi de devenir le premier chimpanzé de l’espace de toute l’histoire de l’humanité.

Mots-clés espace