L’histoire des triplés séparés à la naissance dans le cadre d’une expérience scientifique

La naissance de vrais triplés est très rare. D’après les scientifiques, il y aurait une chance sur un million pour que cela arrive. Il est donc normal que ces naissances exceptionnelles attirent l’attention des chercheurs.

Dans les années 1960, des scientifiques se sont intéressés à ces cas et ont décidé de mener des expériences pour en savoir plus sur les liens qui peuvent unir les triplés. Au nom de la science, des experts n’ont pas hésité à séparer des triplés à la naissance pour les placer dans des familles adoptives différentes pour vérifier leur hypothèse.

Une photo symbolisant des triplés

Photo de Matúš Kovačovský sur Unsplash

C’est ce qui est arrivé à Bobby Shafran, Eddy Galland et David Kellman, les triplés les plus célèbres de notre époque.

De vrais triplés qui ont grandi séparément

Bobby Shafran, Eddy Galland et David Kellman sont nés le 12 juillet 1961, à 27 minutes d’écart. À l’initiative du psychiatre américain Peter Neubauer, qui voulait mener une étude comportementale très controversée, les trois frères ont été séparés à la naissance.

D’après les sources, Peter Neubauer voulait étudier les comportements innés et acquis chez les enfants. Ces triplés ne sont pas les seuls à avoir été victime de son expérience. En effet, cinq autres jumeaux ont été séparés pour permettre à Peter Neubauer de mener à bien son étude.

Après avoir été arrachés à leurs parents, Bobby, Eddy et David ont été placés dans trois familles appartenant à des classes sociales différentes. David a été envoyé dans une famille de la classe ouvrière. Eddy, quant à lui, a atterri au sein d’une famille de la classe moyenne. Pour sa part, Bobby a grandi dans une famille aisée.

À lire aussi : La terrible histoire de Paulette Gebara Farah

Le Sullivan Community College, l’endroit où tout a commencé

Les trois frères ont grandi séparément pendant des années. Toutefois, le destin s’est chargé de les réunir. Le récit de leur rencontre a tout d’un film hollywoodien. Tout a commencé en 1980, au moment où Bobby Shafran, qui était alors âgé de 19 ans, est entré à l’université du Sullivan Community College, à New York.

Le jeune homme qui était alors nouveau sur le campus a été surpris de voir de nombreuses personnes le saluer comme s’il le connaissait depuis longtemps. Au départ, il a dû croire que ces gens le confondaient avec une autre personne qui lui ressemblait trait pour trait. Néanmoins, les choses sont devenues de plus en plus étranges lorsque certains ont commencé à l’appeler Eddy.

À lire aussi : Oleg Penkovsky, l’espion russe qui nous a sans doute évité une guerre nucléaire

Une rencontre inattendue

« J’avais à peine mis un pied sur le campus que des gars que je ne connaissais pas m’appelaient Eddy. Je ne comprenais pas… Alors que je me trouvais dans ma chambre, on frappe à ma porte, et là, le gars à qui j’ouvre se décompose », se rappelle Bobby.

Cette personne s’appelle Michael Domnitz, un bon ami d’Eddy Galland. Surpris, ce dernier croit comprendre ce qui se passe et cherche une confirmation auprès de Bobby à qui il pose des questions pour avoir le fin mot de l’histoire.

« Ahuri, le type me demande : « Tu es adopté ? » Comme je lui réponds par l’affirmative, il veut savoir si mon anniversaire tombe le 12 juillet. Je le lui confirme. Et là, il s’écrie : « Oh mon Dieu, tu as un jumeau », raconte Bobby.

À lire aussi : L’histoire de l’Amphicar Model 770

Le moment des retrouvailles

Accompagné de Michael, Bobby décide de partir à la recherche de son frère et se rend à Long Island. Au moment de la rencontre, les deux frères sont choqués et se dévisagent pendant de longues minutes.

Bobby et Eddy ont été surpris de voir à quel point ils se ressemblaient. Ils avaient le même physique et la même voix. Après s’être informés auprès de la maternité où ils sont nés, ils ont eu la confirmation qu’ils étaient bel et bien jumeaux.

La rencontre entre Bobby et Eddy a fait la une du New York Post, à l’époque. Leur photo a été relayée par les médias et est arrivée jusqu’à un autre étudiant au Queens College, à New York, du nom de David Kellman. Il s’avérait que ce dernier était une autre copie conforme de Bobby et Eddy.

À lire aussi : Fritz Haarmann, le boucher cannibale

Le trio au complet

Quelques mois après l’apparition de Bobby et Eddy dans les médias, la mère adoptive de ce dernier a reçu l’appel d’un inconnu qui lui disait qu’il croyait être le troisième. Cet appel provenait de David Kellman.

Bobby se rappelle très bien du moment où ils se sont retrouvés tous les trois nez à nez :

« Notre première rencontre était complètement surréaliste. Tout ce qui arrivait était tellement irréel qu’on avait presque l’impression de rêver. »

La naissance d’une relation fusionnelle

Après avoir été séparés pendant 19 longues années, Bobby, Eddy et David ont rapidement développé une relation fusionnelle. Ils ont découvert qu’ils avaient des goûts très similaires. Tous les trois aimaient les cigarettes Marlboro, la lutte et le même genre de femmes.

Le trio a commencé à s’habiller de la même façon et à finir les phrases des uns et des autres. Les triplés ont même décidé de s’installer ensemble dans un appartement. Un conte de fées commence alors pour les trois frères. Malheureusement, il sera de courte durée.

À lire aussi : L’histoire de Dina Sanichar, l’enfant loup

Les frères à qui tout sourit

L’histoire de Bobby, Eddy et David a été reprise par plusieurs médias. Quelques mois après leur rencontre, les triplés ont commencé à devenir célèbres. Ils ont notamment été appelés pour faire une apparition dans le film « Recherche  Susan désespérément. »

Par la suite, le trio a décidé d’exploiter leur célébrité pour ouvrir un restaurant baptisé « Triplets », à SoHo. Pourtant, au moment où tout semblait aller pour le mieux, la relation des trois frères a commencé à se détériorer et Bobby s’est retiré du restaurant.

À lire aussi : L’histoire derrière la chauve souris géante de Twitter

Des triplés au destin tragique

En 1995, Eddy a été hospitalisé en raison de trouble bipolaire. D’après les sources, ce dernier n’était pas en bons termes avec son père adoptif. Peu de temps après son hospitalisation, Eddy s’est suicidé en se tirant dessus.

Attristés par la mort de leur frère, Bobby et David se sont éloignés l’un de l’autre. Plus tard, David a déclaré que l’expérience menée par le psychiatre Peter Neubauer avait détruit sa vie, ainsi que celle de ces frères.

« En vieillissant, quand nous sommes nous-mêmes devenus parents, nous avons saisi combien cela nous avait affectés. Ils parlent de nous comme des participants, mais nous étions des victimes », explique-t-il.

L’histoire des triplés a fait l’objet d’un film documentaire intitulé « Three Identical Strangers », réalisé par Tim Wardle.