L’histoire méconnue de Mae Capone

Mae Capone était connue pour être la femme du légendaire mafieux de Chicago, Al Capone. Elle est restée auprès de lui quand la syphilis détruisait progressivement son cerveau.

Elle l’a protégé des journalistes et a fait en sorte que la mafia ne s’inquiète pas de la détérioration mentale de l’ancien chef. Cette figure était aussi complice de nombreux crimes de son mari.

Mort

Mary Coughlin est née le 11 avril 1897 à Brooklyn, à New York. C’était une Américaine d’origine irlandaise qui travaillait dur. Fille d’immigrants, elle était à la fois studieuse et ambitieuse. Sa vie a changé quand elle a fait la rencontre d’Al Capone. Ils ont vécu une véritable histoire d’amour.

Élevée près d’un quartier italien, Mae a été attirée par le charme de Capone dès qu’ils se sont rencontrés. Elle était à ses côtés durant toute son ascension. En effet, celui-ci est passé de voyou de bas rang à un mafieux redoutable en l’espace de seulement quelques années.

Une femme de gangster

À la mort de son père, la jeune fille, qui était une bonne élève, a quitté l’école à l’âge de 16 ans pour trouver un emploi dans une usine de boîtes. Al Capone travaillait également dans ces usines tout en entretenant d’autres activités illégales avec Johnny Torrio et Frankie Yale.

Al Capone avait environ 18 ans quand ils se sont rencontrés et Mae en avait 20. Tout au long de leur vie, Mary s’est donné beaucoup de mal pour cacher son âge. La jeunesse et les manigances du gangster ne l’ont pas empêché de charmer sa belle-famille.

Malgré les critiques, Mae a trouvé en son amoureux la sécurité et la confiance. Al Capone a couché avec d’innombrables femmes, mais il semblerait qu’il était vraiment amoureux d’elle.

Le couple s’est marié à l’Étoile de la mer de Brooklyn après la naissance de leur unique enfant, en 1918.

Le gangster a contracté la syphilis auprès d’une prostituée alors qu’il travaillait pour James Colosimo. Sa maladie n’a pas été traitée, mais il a réussi à construire un empire et est devenu un grand patron. Sa santé n’a commencé à se détériorer que lorsqu’il était déjà en prison.

Mae Capone a réussi à faire sortir son mari malade de la prison. Après avoir été libéré, Al a été soigné et a pris sa retraite pour la somme dérisoire de 600 dollars par semaine. Jusqu’à présent, personne n’a jamais su si Mae a contracté la maladie de son mari.

Une autre version de l’histoire

D’après le livre de Deirdre Capone, nièce du mafieux, le mariage d’Albert Capone et Mary aurait été arrangé. La mère d’Al aurait voulu une jeune femme dévouée et de bonne famille pour leur enfant et Mae correspondait bien à ses attentes. Elle serait stérile.

Selon la même version, Albert Francis Capone, dit « Sonny » ne serait pas le fils de Mary. Al l’aurait eu bien avant son mariage. Par contre, Mae aurait promis de bien s’occuper de lui. Elle aurait d’ailleurs tout fait pour que le petit ne suive pas le même chemin que son père.

Mots-clés histoire