L’homme au pénis ‘bionique’ a beaucoup de succès avec les femmes

Mohammed Abad n’a pas eu une vie facile. Loin de là. Il a effectivement perdu son pénis et son testicule gauche dans un accident de voiture à l’âge de six ans. Après des années passées à composer avec un membre fantôme, il a décidé de se faire poser une prothèse pénienne afin de donner un nouvel élan à sa sexualité. Il a visiblement été bien inspiré de le faire.

L’opération a duré pas loin de trois années. L’opération, ou plutôt les opérations puisque notre fier ami est passé pas moins de 119 fois sur le billard, avec une intervention finale qui a duré une dizaine d’heures environ.

Mohammed

Mohammed est un homme comblé, et heureux.

Le tout pour un coût de 70 000 £, ce qui correspond à près de 83 350 €. Soit le prix d’une Tesla Model S 60 kWh Dual Motor.

Mohammed a passé une trentaine d’années sans pénis

Mohammed ne regrette rien cependant, et ce même si son pénis ne ressemble à aucun autre.

Le Titan Touch est effectivement la Rolls des prothèses pénienne. Il mesure ainsi une vingtaine de centimètres et il se compose en outre de deux tubes courant sur toute la longueur du membre, des tubes destinés à se remplir d’une solution saline en provenance d’un réservoir habilement dissimulé au niveau du pubis du patient.

Le tout est relié à une petite pompe située au niveau des bourses, et recouvert de peau. Une peau obtenue par l’intermédiaire d’un greffon prélevé sur le bras de notre ami.

Mohammed a le contrôle total de son membre et il lui suffit ainsi d’appuyer sur un bouton situé au niveau de ses bourses pour déclencher une sublime et majestueuse érection. À l’époque, lorsqu’il avait fait le tour des plateaux télé pour raconter son histoire, il avait d’ailleurs précisé que cette fameuse érection pouvait durer… plusieurs jours.

Suite à cette fameuse opération, notre ami a effectivement fait la une de tous les gros titres et il a été invité dans plusieurs émissions pour raconter son histoire.

Les femmes s’intéressent beaucoup à sa prothèse pénienne

Charlotte Rose, qui se définit elle-même comme une travailleuse du sexe primée et comme une militante de la liberté sexuelle, a été très touchée par l’histoire de cet homme et elle lui a alors proposé de lui faire perdre sa virginité. Mohammed a immédiatement accepté et les deux amants se sont retrouvés un peu plus tard à l’hôtel.

Nous en étions restés là, mais Mohammed a profité d’une nouvelle interview menée cette fois par un quotidien écossais pour nous donner de ses nouvelles. Des siennes, mais également de son nouveau copain. La cohabitation a l’air de bien se passer, car notre ami a reçu de nombreux messages de femmes désireuses de tester la prothèse et ses performances.

D’après notre héros des temps modernes, ces femmes seraient attirées par lui, car elles pensent qu’il peut faire l’amour pendant des heures.

Si Mohammed ne nie pas cet état de fait, il a tout de même profité de cette entrevue pour clarifier la situation. Il a ainsi précisé que ces offres étaient très intéressantes, mais qu’il ne pouvait décemment pas répondre à tout le monde, car son travail lui prend beaucoup de temps. Il bosse en effet 14 heures par jour et il est bien trop fatigué en rentrant chez lui le soir pour penser à la bagatelle.

Moralité, pénis bionique ou pas, les hommes restent des hommes, avec leurs failles et leurs limites. C’est plutôt rassurant, en fin de compte, non ?

Crédits