L’Homme aurait atteint les limites biologiques du vieillissement

L’Homme lutte depuis de nombreuses années pour repousser les limites de sa propre existence. Toutefois, si l’on en croit une étude menée par un groupe de chercheurs américains, il aurait fini par attendre ses limites biologiques. En d’autres termes, nous risquons d’avoir du mal à battre le record de Jeanne Calment. Du moins pas sans un petit coup de pouce.

Jeanne Calment est sans doute la Française la plus connue à travers le monde, du moins après Edith Piaf.

Limites vieillissement

L’être humain a peut-être atteint les limites biologiques du vieillissement.

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant, car elle a marqué au fer rouge les années 90 et elle est régulièrement citée dans les livres d’histoire et dans les revues scientifiques médicales.

Jeanne Calment risque de conserver son titre pendant pas mal de temps

Elle doit sa célébrité à son exceptionnelle longévité. Jeanne a effectivement vécu pendant 122 ans, décrochant du même coup le titre de doyenne de l’humanité. Un titre qu’elle risque d’ailleurs de conserver pendant un moment, du moins si l’on en croit les résultats de cette nouvelle étude.

Plusieurs chercheurs ont effectivement analysé les données démographiques mondiales issues de la base de données internationale de longévité (ou IDL pour les intimes) afin d’étudier en détail l’évolution de notre espérance de vie.

Au cours de leurs recherches, ils se sont rendu compte que l’espérance de vie des centenaires n’augmentait plus depuis les années 90. Étrange.

Ils ont décidé de pousser plus loin leurs investigations en étudiant les profils des super centenaires, et donc des personnes ayant atteint ou dépassé l’âge des 110 ans, un âge que seulement un centenaire sur mille est censé atteindre. Pour se faire, ils se sont focalisés sur quatre pays différents : la France, le Japon, les États-Unis et le Royaume-Uni.

L’espérance de vie des centenaires stagne depuis plusieurs années

La fine équipe s’est alors rendu compte que l’espérance de vie de ces super centenaires avait rapidement augmenté entre les années 70 et 90 avant d’atteindre un plafond en 1995, un plafond qui n’a jamais été dépassé depuis. C’est même encore pire que prévu, car après cette date, l’âge maximum du décès a commencé à baisser légèrement, à raison d’un trimestre par année entre 1995 et 2006.

Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que Jeanne Calment risque de conserver son titre pour quelques années encore. En réalité, les chercheurs qui ont réalisé cette étude pensent que l’être humain à atteint les limites biologiques du vieillissement et qu’il ne pourra pas les dépasser sans avoir recourt à des techniques spécifiques.

La bonne nouvelle, c’est que l’espérance de vie continue d’augmenter, et nous serons donc de plus en plus nombreux à vivre centenaires. Le truc, c’est que nous n’irons pas beaucoup plus loin.

Il reste tout de même un espoir. Plusieurs scientifiques travaillent actuellement sur des thérapies géniques afin de réduire les effets du vieillissement. Certains pensent même que le premier homme à vivre mille ans est déjà né. Maintenant, toute la question est évidemment de savoir si c’est une si bonne chose que cela.

Après tout, les ressources de notre planète ne sont pas illimitées, elles.