L’IA serait plus apte à détecter les attaques biométriques que les humains

Nombre de photos circulant sur le Net sont le fruit de mises en scène élaborées ou de collages minutieux. Un rapport du site d’information Mail Online a assuré que ces visages semblent réels à première vue. Les fraudeurs ont profité de notre faible degré de précision oculaire pour détourner facilement l’identité de personnes réelles. Ils n’ont pas hésité à se faire passer pour des clients afin de valider des transactions bancaires frauduleuses.

On connait d’autres façons de créer un faux visage. Un artiste japonais a proposé aux Tokyoïtes de créer un masque 3D qui reproduit fidèlement leur visage. Il a publié la photo d’une de ses créations le 28 janvier dernier. Des algorithmes d’intelligence artificielle peuvent également créer des visages réalistes grâce au machine learning ou apprentissage automatique.

Un ordinateur doté de neurones artificiels fonctionnerait à la manière du cerveau d’un enfant qui cherche à apprendre de nouvelles choses. C’est ce qui expliquerait pourquoi il est capable de créer ou de reconnaitre des images.

Les logiciels d’IA détectent les visages plus rapidement que les yeux humains

Des chercheurs ont voulu déterminer si des ordinateurs couplés à des applications d’IA sont aptes à détecter des visages truqués. Après leur avoir présenté plusieurs photos, ils ont constaté que les machines ont obtenu un taux d’erreur de zéro pour cent sur l’ensemble des images étudiées. Les humains qui ont passé le même test se sont trompés plusieurs fois. Ils ont eu un taux d’erreur de 30 %.

Reconnaissance faciale

Par ailleurs, l’IA s’est révélée près de 10 fois plus rapide pour analyser les visages. La chaîne d’information internationale, The World News, a affirmé que le cerveau humain a besoin de 4,8 secondes pour identifier la lividité d’une image. Un ordinateur le fait en moins de 0,5 seconde.

Les systèmes automatiques de reconnaissance faciale utilisent l’IA

La société ID R&D a énoncé que les ordinateurs sont plus aptes que les humains à détecter une attaque biométrique. Ils seraient plus précis et plus rapides que nous. Elle a ainsi confirmé la fiabilité des systèmes automatiques de reconnaissance faciale. Ils ont surpassé de loin les capacités de l’œil humain. Les organismes financiers et d’autres industries les ont utilisés pour authentifier et vérifier des identités.

Rapides et performantes, ces applications d’IA permettent de gagner du temps pour se concentrer sur des types d’attaques plus complexes. La validation des photos est instantanée. Alexey Khitrov, PDG d’ID R&D, a souligné que toutes leurs technologies de biométrie vocale et faciale sont basées sur l’intelligence artificielle. Si l’IA a déjà prouvé son efficacité, il ne reste plus qu’à gagner la confiance des consommateurs.

SOURCES : SCIENCETIMES

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.