Libertrip : créer et partager ses voyages en quelques clics

Les voyages, c’est la santé, mais à condition qu’ils soient bien préparés, bien sûr ! Et si vous faites partie de ces aventuriers modernes qui se promènent régulièrement aux quatre coins du globe, alors Libertrip risque de vous intéresser. Car en effet, ce dernier fait partie de ces services pratiques, utiles et dont le seul but est de faciliter la vie aux grands voyageurs. Comment ? Tout simplement en leur permettant de créer et de partager leurs différents périples, et ce afin de recueillir les avis ou les conseils des autres utilisateurs du service. Moralité, si vous avez un voyage de prévu pour dans pas longtemps et si vous vous posez plein de questions sur la région que vous vous préparez à visiter, alors Libertrip est fait pour vous.

La première chose à savoir, au sujet de Libertrip, c’est que le service vient tout juste d’ouvrir ses portes. Hello, bienvenue à toi ! Durant mon test, je n’ai rencontré aucun bug bloquant si ce n’est une ou deux déconnexions intempestives qui m’ont forcé à recharger une ou deux pages histoire de repartir du bon pied. Mais si vous avez moins de chance que moi et que vous tombez sur un truc qui coince, sachez qu’il suffit de cliquer sur la petite enveloppe accrochée à droite pour envoyer votre feedback aux développeurs du site.

Libertrip : créer et partager ses voyages en quelques clics

Libertrip : le concept

L’objectif de Libertrip, c’est donc de proposer aux internautes une plateforme sur laquelle ils pourront créer et partager leurs voyages. Oui, des voyages, et des vrais, hein ! Parce que bon, vos allers et retours à Melun en RER D, c’est quand même nettement moins glamour que les balades en Asie ou même aux Etats-Unis. Quoi que, des fois, on voit quand même de drôles de choses en prenant le RER.

Une fois inscrit, l’utilisateur aura donc la possibilité de créer facilement son voyage avec toutes les informations qui vont bien derrière. En quelques clics, il pourra ajouter des escales, programmer ses vols, ajouter des notes, balancer des photos et envoyer ensuite le tout sur Facebook pour inviter sa communauté virtuelle à visualiser ses nouvelles aventures. Le truc intéressant, évidemment, c’est que le service joue clairement la carte du “ouaibe 2.0” avec un joli plan Google Maps pour visualiser nos trajets et une belle timeline façon iMovie pour mieux appréhender notre voyage. Grâce à ces outils, on pourra donc s’assurer de la viabilité de notre périple et être certain que tout soit bien calé.

Libertrip : la fiche d'un voyage

Sur Libertip, la fiche d’un voyage se structure autour de plusieurs zones : un plan, des commentaires et des donnés chiffrées.

Libertrip : partageons, partageons…

Toutefois, le service ne s’arrête pas là. Non, parce que tous les voyages créés sur la plateforme sont automatiquement rendus publics. Ce qui veut aussi dire que n’importe quel autre utilisateur du service pourra les visualiser à son tour.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est plus drôle à plusieurs. Et en ce qui concerne Libertrip, l’idée est assez simple, il s’agit tout simplement de permettre aux utilisateurs d’échanger autour des différents périples créés sur la plateforme. Grâce à ce système, le voyageur pourra donc obtenir des informations sur les régions qu’il s’apprête à visiter (les bons plans, les coins à éviter) et ça lui permettra finalement de découvrir des lieux, des monuments, des coins insolites qu’il n’aurait pas forcément découvert autrement.

Inutile de préciser que c’est justement là que réside la force du service. Grâce à cette particularité, Libertrip va effectivement permettre aux voyageurs d’avoir un autre regard sur leurs différents périples. Et si l’on ajoute à cela le fait que la plateforme profite en plus d’une interface esthétique et bien pensée, on se dit que cette dernière a tout pour réussir.

On termine d’ailleurs avec la toute première infographie de ses concepteurs.

L'infographie de Libertip

Une looooongue infographie pour y voir un peu plus clair sur les voyages, bien sûr, mais aussi sur les voyageurs.