Licencié à cause d’une publication sur Facebook

Un manager du nom de Dawn travaillant pour un magasin Folk Oil dans le Michigan a perdu son travail après que Crystal Reynold Fisher, une employée ait lâché une bombe sur les réseaux sociaux le 30 juin 2018. Cette dernière, dont le fils est en réanimation, a divulgué à travers des captures d’écran de messages la manière dont son manager l’a traité après qu’elle lui ait annoncé qu’elle n’était pas en mesure de travailler tant que son fils ne serait pas réveillé.

Crystal a partagé son désarroi sur les réseaux sociaux en se disant dévastée après que son supérieur lui ait répondu que ce n’était pas une raison pour elle de demander un congé.

facebook-wifi

Au lieu de compatir à la situation de la mère de famille, Dawn a répondu : « Ce n’est pas comme ça que nous faisons les choses, alors je vais accepter que tu démissionnes. »

En dépit de cela, Crystal a eu un gain de cause, car l’affaire s’est soldée par le renvoi de Dawn.

Une mère de famille qui ne s’est pas laissée faire

Dans les captures que Crystal a partagées sur les réseaux, on peut voir que la mère de famille ne se laisse pas faire et tient tête à Dawn.

Face à la suggestion de démission du manager, elle a rétorqué : « Ok, alors, comment pouvons-nous faire les choses alors que mon enfant est en réanimation ? Je n’ai jamais dit que je démissionnais, alors je suppose que c’est toi qui me vires. »

De son côté, le manager campe sur ses positions et ne veut rien comprendre à la situation de Crystal. « Je ne vais pas me disputer avec toi pour ça mais j’ai été plus qu’accommodant durant ton changement de calendrier et tout le reste. Il n’y a aucune raison pour que tu ne puisses pas travailler et je ne tolérerai pas le drame. »

Un ultimatum de 48 h

Devant l’insensibilité de Dawn, Crystal a déclaré qu’elle lui donnait 48 heures pour se rétracter sinon elle prendrait des mesures. Toutefois, ces menaces n’ont pas été prises au sérieux par Dawn qui n’a pas changé d’avis.

Crystal a mis ses menaces à exécution en publiant les messages de Dawn et en se plaignant auprès du propriétaire du Folk Oil qui a décidé de renvoyer le manager. Le magasin a ensuite fait connaitre sa décision via une publication sur Facebook.

Crystal a donc pu garder son travail et pourra continuer à s’occuper de son fils.

Mots-clés facebookweb