Lifestage : la nouvelle application sociale de Facebook

Facebook est peut-être le leader incontesté sur le marché des réseaux sociaux, il n’en reste pas moins méfiant à l’égard de la concurrence et prêt à s’adapter pour conserver son rang, ainsi qu’une certaine longueur d’avance. C’est dans cette optique que la firme de Mark Zuckerberg a lancé Lifestage, un nouveau service qui a Snapchat dans le collimateur.

Il faut dire que depuis quelques mois Snapchat n’en fini plus de se développer et d’attirer à lui de nouveaux utilisateurs, notamment parmi les jeunes. Une situation à laquelle Facebook compte bien remédier avec Lifestage, résolument destiné aux étudiants et lycéens de tous poils.

facebook lifestage

Lifestage, la nouvelle arme de Facebook contre Snapchat

Disponible pour l’heure uniquement au pays de l’oncle Sam et sur les terminaux à la pomme croquée, la nouvelle application lancée par Facebook devrait toutefois débarquer rapidement sous Android et être mise à la disposition des étudiants d’autres horizons. Mais en attendant, qu’est-ce que Lifestage ?

Retour vers le futur

Si vous vous êtes un peu rencardé sur Facebook et sur les prémices du réseaux social au milliard d’utilisateurs, vous êtes certainement au courant que le service créé en 2004, était initialement destiné aux étudiants de l’université américaine d’Harvard et portait le nom de “The Facebook” (allusion aux trombinoscopes). Il s’est par la suite étendu à différentes universités à travers les Etats-Unis, avant de s’ouvrir au grand public pour devenir petit à petit celui que nous connaissons aujourd’hui.

De quoi voir en Lifestage une sorte de retour aux sources pour Facebook qui se tourne de nouveau vers son public d’origine, les étudiants, en leur proposant de se tisser un réseau de contact dans leur établissement scolaire.

(Re)conquérir le cœur des jeunes

Alors que la tranche des 13-17 ans est moins présente sur Facebook (-25% entre 2011 et 2014), il convient en effet au réseau social de se poser les bonnes questions et de passer à l’action en proposant d’autres services aux jeunes. C’est donc à Lifestage que revient la lourde tache de tendre la main aux ados partis vers d’autres latitudes 2.0.

On notera d’ailleurs que le nouveau réseau ne nécessite pas d’inscription à Facebook.

Pour utiliser Lifestage les règles sont simples : au moins 20 personnes devront s’être inscrites dans son établissement pour en bénéficier. Dès lors, il sera possible aux utilisateurs de consulter les profils des membres de leur école et d’autres établissements scolaires.

Attention toutefois, impossible d’entrer en contact avec une personne via une messagerie interne à l’appli, Lifestage n’en a pas. Il faudra donc passer par un bouton redirigeant vers d’autres réseaux sociaux, comme Facebook. Comme disait l’autre, la boucle est bouclée.

Crédit Photo

Mots-clés facebooklifestage