L’Île de North Sentinel, un bar à la mode sur Google Maps

Le 16 novembre dernier, on a appris la mort du jeune missionnaire américain John Allen Chau (27 ans) qui s’était aventuré sur l’île de North Sentinel, en Inde, en dépit de l’interdiction formelle des autorités indiennes. Il faut dire en effet que la tribu qui vit sur cette île, les Sentinelles, est réputée pour être très hostile aux étrangers.

Alors lorsqu’on voit sur Google Maps un marqueur indiquant « Sentinel beach bar » sur la plage des sentinelles, on se demande si c’est une mauvaise blague ou s’il existe vraiment un bar à la mode sur l’île de North Sentinel.

Sentinel Beach Bar

Capture Reddit

Un bar branché sur l’île de North Sentinel ?

La capture a été publiée par un utilisateur de Reddit, et elle montre une photo de Google Maps de ce qui semble être l’île de North Sentinel avec un marqueur pour le moins étrange. Le marqueur est en effet celui d’un bar qui s’appelle « Sentinel beach bar » et qui doit être très populaire pour se retrouver mis en avant par Google Maps.

Le hic c’est qu’un bar populaire sur cette île isolée d’Inde est très improbable. Car c’est un endroit où les étrangers n’ont pas le droit de se rendre, même pas les Indiens eux-mêmes.

L’île de North Sentinel qui fait une superficie de 72 km2 est un territoire souverain placé sous la protection de l’Inde. Sur cette île vit un ancien peuple de chasseurs-cueilleurs coupé du reste du monde depuis environ 60 000 ans. On les appelle les Sentinelles. C’est l’un des rares peuples à vivre encore à l’état sauvage sur Terre. Il est donc très difficile d’imaginer que les sentinelles aient construit un bar à la mode sur leur plage. Alors est-ce une erreur de Google Maps, ou l’œuvre de petits malins qui ont voulu faire une blague ? Difficile de savoir, puisque le curseur a été repéré sur Maps le 30 novembre 2018 (quelques jours après la mort de John Chau), et a été supprimé par Google dès le lendemain.

Alors, qui veut faire un tour au « Sentinel beach bar » ?

Supposons que le « Sentinel beach bar » existe vraiment, je ne crois pas que ce serait un endroit très recommandable…

Figurez-vous que John Chau n’est pas le premier étranger à avoir été criblé de flèches par les sentinelles. Deux pêcheurs dont le bateau s’étaient égarés vers l’île de North Sentinel en 2006 ont également connu le même sort. Alors n’allez surtout pas au « Sentinel beach bar » !

Mots-clés googlegoogle maps