Lily, quand BlogBang fait sa publicité…

Si vous êtes un blogueur, alors vous devez déjà connaître BlogBang, une régie publicitaire qui ne rapporte finalement pas grand chose. Enfin en tout cas, c’est ce qui se dit, en ce qui me concerne je n’ai jamais tenté l’aventure. Toujours est-il que les gars se sont dit que ce serait bien de faire un peu de publicité histoire de récupérer de nouveaux clients. Et pour se faire, on peut dire qu’ils ont décidé de taper directement sous la ceinture…

Je me souviens du lancement de BlogBang comme si c’était d’hier. C’était l’effervescence dans la blogosphère, tout le monde était content de voir débarquer une nouvelle solution pour devenir riche, célèbre, craint et respecté. De nombreux blogueurs se sont ainsi mis à afficher des encarts provenant de cette nouvelle régie publicitaire.

Cela n’a pas été mon cas.

Pourquoi ? Pour deux raisons. La première, c’est que la monétisation de la Fredzone n’a jamais fait partie de mes priorités. C’est con à dire mais mon objectif, c’est surtout de m’amuser, de découvrir de nouvelles choses et de les partager. Ce qui ne veut pas dire que je ne chercherai jamais à gagner plus. Pour être tout-à-fait franc, j’attends surtout d’avoir un vrai statut pour m’y mettre et tenter d’arrondir mes fins de mois (on ne va pas jouer les langues de bois, mon salaire de fonctionnaire ne me permet pas de subvenir à tous mes besoins).

La seconde raison, c’est que je suis un type méfiant. Et concernant BlogBang, j’ai préféré attendre que mes confrères blogueurs testent le truc avant d’agir. Oui, je suis le genre de type à envoyer un autre type sur un champ de mine et à passer derrière lui pour être sûr de ne pas me faire sauter la tête. On peut appeler ça de la fourberie, je préfère me considérer comme un type prudent. Or justement, quand on voit les différents feedbacks qu’on a pu lire sur la régie publicitaire, je me dis que j’ai quand même bien fait (si vous n’avez pas suivi l’affaire, vous pouvez aller vous rencarder chez Otto, chez Gonzague ou chez Philippe). Bon, il paraît que les choses se sont améliorées mais, comme je viens de le dire, pour le moment la monétisation de mon travail ne fait pas partie de mes priorités.

Et je suis en train de me rendre compte que je m’égare complètement. Putain, c’est faible un blogueur.

Tout ça pour vous dire que BlogBang vient tout juste de lancer une nouvelle campagne publicitaire plutôt… euh… enfin disons que cette campagne s’adresse essentiellement à leurs clients les plus virils. On y découvre une charmante demoiselle, Lily de son nom, en train de se caresser histoire d’attirer l’attention du chalant. Manque de pot, l’objectif de Lily, c’est de gérer les gros budgets. Oui parce que si vous êtes pauvres, que vous n’avez pas beaucoup de moyens, vous devrez alors traiter avec… Robert.

Pour un peu, on pourrait presque penser que c’est de la discrimination, hein…

Via Romain (sur Twitter)