L’iMac 27 pouces se refait une beauté, avec quelques nouveautés intéressantes

Apple n’aura pas fait mentir les rumeurs. La marque vient de lever le voile sur un nouvel iMac de 27 pouces. Peu de nouveautés esthétiques au programme, mais des améliorations qui devraient intéresser certains utilisateurs.

En apparence, rien ne change. L’iMac 27 pouces (2020) hérite du châssis du modèle précédent. On retrouve donc les mêmes lignes coupées à la serpe et ce bel écran aux bordures mesurées. Un écran qui accueille néanmoins une nouveauté intéressante : le verre nano structuré.

Un iMac posé sur un bureau

Photo de Thomas Q – Unsplash

Disponible uniquement sur l’écran haut de gamme de la marque, ce verre spécial permet de réduire les reflets de l’écran sans pour autant nuire aux contrastes. Attention cependant, car l’iMac ne le proposera pas en natif et il sera donc nécessaire de prendre l’option associée. Option facturée 625 €.

Un écran nano structuré pour le nouvel iMac 27 pouces

Pas de changement pour la dalle. L’écran est toujours de type Retina 5K avec une résolution en 5 120 x 2 880. Il est également compatible True Tone et il couvre en prime l’intégralité de l’espace colorimétrique P3.

Le processeur dépendra du modèle choisi. De base, on aura un Intel Core i5 hexacore cadencé à 3,1 ou 3,5 Ghz sur les deux premiers modèles, contre un Intel Core i7 8-core cadencé à 3,8 Ghz pour le modèle le plus cher. Apple a bien entendu opté pour des puces de 10e génération et il sera en plus possible de migrer sur un Intel Core i9 sur les deux modèles les plus chers.

La mémoire vive est limitée à 8 Go sur les trois modèles, mais elle pourra être étendue à un maximum de 128 Go. Même chose pour le SSD qui se cantonne à 256 Go sur le premier modèle et à 512 Go sur les deux autres, mais qui pourra atteindre un maximum de 2 ou 8 To sur les deux gros modèles.

À lire aussi : Un nouvel iMac cette semaine ?

Du SSD à tous les étages

Côté circuit graphique, Apple a opté pour une Radeon Pro 5300 avec 4 Go de mémoire GDDR6 sur les deux premiers modèles, et pour une Radeon Pro 5500 XT avec 8 Go de mémoire GDDR6 sur l’iMac le plus cher. Ce dernier pourra aussi être mis à jour vers une Radeon Pro 5700 ou 5700 XT, à condition une fois encore de souscrire à l’option associée.

Pas de changement sur le reste. L’iMac propose toujours une large variété de ports, des ports allant du lecteur SDXC au Thunderbolt 3 en passant par de l’USB et de l’Ethernet Gigabit.

Ces nouveaux tout-en-un ne sont bien évidemment pas donnés. Leur prix sera compris entre 2 099 € pour le modèle le moins cher et 2 599 € pour la version la plus chère. L’iMac 27 pouces intermédiaire est pour sa part proposé à 2 299 €, et tout ça sans compter les différentes options que vous pourriez prendre.

À lire aussi : Un iMac sous ARM fin 2020 ?

Mots-clés appleimac