Il y aura une limitation avec l’Apple VR

Apple travaillerait sur un casque à réalité virtuelle, un casque qui pourrait être annoncé dès l’année prochaine et le plus souvent désigné comme l’Apple VR. Il refait parler de lui, cette fois au travers d’une rumeur colportée par le site The Information.

Ce n’est pas vraiment un secret, mais Apple s’intéresse depuis longtemps à la réalité augmentée.

Une pomme accrochée à une branche
Crédits Pixabay

La firme a en effet développé une API entièrement tournée vers ces usages, ARKit. Et loin de se focaliser uniquement sur la partie logicielle, elle a aussi choisi d’intégrer à ses iPhone et ses iPad Pro un LiDAR afin de permettre des expériences encore plus réalistes.

L’Apple VR ne serait pas aussi indépendant qu’on le pense

Toutefois, jusqu’à présent, Apple n’a pas présenté d’appareil entièrement tourné vers ces usages. Cela devrait changer très bientôt.

Ce n’est encore qu’une rumeur, elle est donc à prendre avec des pincettes, mais Apple travaillerait depuis plusieurs années sur un casque ou une visière capable de dispenser des expériences en réalité virtuelle et en réalité augmentée.

Grâce à cet appareil, les utilisateurs pourraient donc profiter de toutes les expériences en réalité mixte proposée par la marque sans tenir à bout de bras leur iPhone ou leur iPad. Il leur suffira d’enfiler la visière et de l’allumer pour que ces dernières apparaissent directement devant leurs yeux.

Jusqu’à présent, peu de détails techniques ont été donnés, mais certaines sources évoquaient un appareil autonome et alimenté par une puce Apple Silicon ou Ax.

A lire aussi : L’Apple VR embarquerait 15 caméras

Un fonctionnement proche de la première Apple Watch

Finalement, et si l’on en croit The Information, alors cette autonomie serait assez limitée.

En effet, dans leur article, nos confrères indiquent que l’Apple VR, ou quel que soit son nom, ne sera pas un appareil indépendant. Il ne pourra donc pas fonctionner seul. Pour en tirer profit, les utilisateurs devront ainsi le connecter à un autre appareil, comme un iPhone ou encore un Mac.

Le fonctionnement de ce casque serait donc assez proche de l’Apple Watch à ses débuts. Une Apple Watch qui était totalement dépendante de l’iPhone et qui ne pouvait rien faire toute seule.

Mais cette rumeur est-elle réaliste ? Si elle reste limitante, elle ne manque finalement pas de sens. Pour proposer des expériences en réalité mixte, ce casque aura inévitablement besoin d’une puissance de calcul importante.

A lire aussi : L’Apple VR attendu pour le second trimestre 2022

Une histoire de poids (et de chaleur)

Techniquement, Apple est parfaitement capable de répondre à ce besoin, comme en témoignent les excellentes performances des puces Ax et M1. Néanmoins, intégrer une puce à un casque ne suffit pas: il faut aussi alimenter ses composants et donc intégrer des batteries.

Des batteries qui pèsent lourd et qui peuvent très vite déséquilibrer une visière.

Maintenant, à ce stade, ce ne sont que de simples rumeurs et il faudra bien entendu attendre l’annonce pour être fixé. Une annonce qui ne risque pas de tomber tout de suite. Quant aux fuites, vu la guerre que livre en ce moment Apple aux leakeurs, il y a finalement peu de chances qu’elles se produisent.

Encore moins sur un produit aussi sensible que le tout premier casque à réalité mixte d’une entreprise.

Mots-clés apple