4 limitations à prendre en compte avant de connecter sa montre Android Wear à son iPhone

Google a annoncé une excellente nouvelle hier soir. Les montres connectées sous Android Wear pourront désormais communiquer avec l’iPhone ! Formidable, bien sûr, mais tout n’est pas aussi rose qu’on pourrait le croire. Et non, ce serait trop facile autrement. Du coup, si vous envisagiez d’acheter une LG Watch Urbane pour remplacer votre Watch, alors vous feriez sans doute mieux de lire ces quelques lignes.

Les montres sous Android Wear n’auraient pas rencontré le succès escompté, du moins pas selon la dernière étude menée par Canalys. D’après le cabinet, Google et ses partenaires n’auraient effectivement écoulé que 720 000 unités sur toute l’année 2014.

Limitations Android Wear

Android Wear sur iPhone, ça fonctionne mais ce n’est pas encore parfait non plus.

Dans ce contexte, on peut aisément comprendre ce qui a poussé Google à rendre sa plateforme compatible avec les terminaux sous iOS. L’iPhone se vend plutôt bien après tout, non ? C’est vrai, surtout les derniers modèles d’ailleurs.

Mais voilà, cette première version n’est pas non plus très aboutie et elle est même assez limitée dans son utilisation.

Si vous connectez votre LG Watch Urbane à votre iPhone 6, vous ne pourrez malheureusement pas faire tout ce que vous pourriez faire avec un HTC One M9 ou même un Samsung Galaxy S6.

Loin de là, même et voici d’ailleurs les quatre plus grosses limitations de la plateforme.

Android Wear ne supporte que trois montres sur iOS

Pour commencer, la version iOS de l’application mobile ne supporte que trois montres : la LG Watch Urbane, la Huawei Watch et la ZenWatch 2.

Manque de chance, sur ces trois montres, il y en a au moins deux qui ne sont pas encore disponibles sur le marché. Après, il paraît que certaines personnes sont parvenues à connecter leur Moto 360 mais je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de tester la chose.

Il faudra au moins un iPhone 5 pour utiliser sa montre

La seconde limitation est moins grave mais il était impossible de ne pas en parler.

L’application mobile disponible sur l’AppStore a été optimisée pour l’iPhone 5, l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus. Elle pourra tourner sur d’autres terminaux mais elle n’offrira pas forcément la même expérience. En outre, votre téléphone ou votre tablette devra impérativement être propulsé par iOS 8.2 pour pouvoir profiter des fonctions proposées par l’outil.

L’application fait l’impasse sur les outils développés pour Android Wear

Cela ne devrait pas vous surprendre mais Android Wear est une plateforme assez ouverte. Les développeurs et les éditeurs peuvent donc contribuer au projet et proposer leurs propres outils.

Grâce à ce système, chacun peut personnaliser le fonction de sa montre et lui ajouter les fonctions de son choix. Ce n’est malheureusement pas possible sur iOS et cela veut aussi dire qu’il faudra faire l’impasse sur les milliers d’outils développés pour la plateforme.

Votre montre ne pourra pas se connecter en direct à un réseau WiFi

Google a récemment déployé une mise à jour de sa plateforme pour permettre à nos montres de se connecter directement à des réseaux WiFi ouverts sans avoir besoin de passer par un téléphone et une connexion cellulaire.

Cette fonction donne un peu plus d’autonomie aux montres sous Android Wear mais la version iOS de l’application n’est malheureusement pas compatible avec la technologie développée pour l’occasion. Cela veut aussi dire que si vous sortez sans votre iPhone, alors votre montre ne vous servira plus à grand chose.