Spotify : moins de limitations pour les comptes gratuits sur Windows et OS X

Spotify a frappé un grand coup en fin d’année dernière en rendant gratuites ses applications mobiles, un cadeau très appréciable par les temps qui courent. Cette nuit, la firme suédoise a remis le couvert en supprimant cette fois les limites d’écoute imposées sur Windows et OS X, et ce sur les clients comme sur le portail web. Désormais, les comptes gratuits pourront ainsi profiter de leur musique en illimité, sans avoir à sortir leur carte bleue.

A la base, lorsqu’un internaute s’inscrivait sur le service sans pour autant souscrire à un abonnement premium, il pouvait profiter de la musique en illimitée durant six mois. Ensuite, et bien il fallait faire face à deux limitations très agaçantes et nous devions ainsi nous contenter de 10 heures d’écoute musicale par mois, et de 5 écoutes par morceau. Bien heureusement, Spotify a fait pas mal d’efforts depuis. En juin dernier, la firme avait même supprimé cette dernière limite.

Plus de limites Spotify

Spotify vient de supprimer une limite très ennuyeuse qui touchait les comptes gratuits.

Et maintenant, c’est la première qui vient de sauter.

Si vous n’avez pas les moyens de prendre un compte premium sur Spotify, vous pourrez tout de même profiter du service et de son catalogue sans vous soucier du temps que vous y passez. La levée de cette limitation concerne d’ailleurs toutes les plateformes et elle vaut aussi bien pour le client lourd que pour la version web du service. En contrepartie, le service va diffuser des annonces publicitaires et le seul moyen de les faire sauter, finalement, ce sera de prendre un abonnement premium facturé 9,99€ par mois.

Donc si on résume la situation :

  • Compte gratuit : Accès au service en illimité depuis son ordinateur et son smartphone ou sa tablette tactile. Avec le mode “shuffle” imposé sur les applications mobiles, et la diffusion de spots publicitaires en prime.
  • Compte premium : Accès au service en illimité depuis son ordinateur et son smartphone ou sa tablette tactile. Pas de spots publicitaires imposés, et pas de mode “shuffle” sur les applications mobiles.

Forcément, tout d’un coup, Spotify devient bien plus séduisant. En levant ces limitations, le service devrait toucher un public plus large et attirer de nouveaux utilisateurs dans son filet. Toute la difficulté sera finalement de transformer ces visiteurs en clients, et donc de les pousser à investir dans un abonnement.

Va falloir que Spotify mette le paquet et il ne serait donc pas étonnant que le service lance très prochainement de nouvelles fonctions inédites, réservées à sa clientèle premium.

Via

Mots-clés spotify