Covid-19 : voilà comment limiter les risques d’infection en voiture

Un an que le Coronavirus COVID-19 nous mène la vie dure… beaucoup vivent dans la peur d’attraper ce fichu virus ou de le filer à leurs proches. Pour ceux qui sont obligés de prendre régulièrement la voiture avec des co-passagers, c’est parfois la galère de respecter les précautions sanitaires.

Eh bien, des chercheurs de l’Université du Massachusetts à Amherst (Etats-Unis) donnent quelques conseils et astuces pratiques pour aider les automobilistes à empêcher la propagation du virus Sars-COV-2 dans l’habitacle de leur voiture et limiter ainsi les risques d’infection entre passagers.

Crédits Pixabay

Les chercheurs ont mené une étude spéciale (publiée dans la revue Science Advances), voire carrément effectué des simulations informatiques pour déterminer les meilleures gestes et précautions anti-COVID à prendre lorsque l’on voyage en voiture.

Ouvrir les fenêtres…

Pour beaucoup, le reflexe anti-COVID en voiture est de fermer toutes les fenêtres et d’activer la climatisation. D’autres se sentent plus à l’aise lorsque la vitre la plus proche d’eux est baissée. Mais dans les deux cas, ces gestes ne représentent malheureusement pas la meilleure solution pour protéger le conducteur et ses passagers des risques d’infection aéroportée.  

Les chercheurs se sont alors attelés sur l’élaboration du « modèle [parfait] de circulation d’air à l’intérieur d’une voiture » qui permettrait vraiment de limiter les risques de propagation du virus.

Ils ont indiqué que le meilleur schéma serait d’ouvrir toutes les fenêtres, puis de faire assoir le passager à l’arrière, du côté opposé du conducteur. Varghese Mathai, chercheur au département de physique de l’Université du Massachusetts, a indiqué que « cela permet de créer un modèle de flux d’air qui se déplace à travers la cabine, le plus éloigné des occupants, [ce qui] peut potentiellement réduire le risque de transmission. »

Dans le cas où il est impossible de laisser les quatre vitres baissées (à cause de la neige ou de la pluie par exemple), le mieux serait alors « d’ouvrir la fenêtre avant du côté droit (si le conducteur est côté gauche) et la fenêtre arrière du côté gauche (si le passager est côté droit) » ou vice-versa. Cela permet de créer un courant d’air qui va « traverser » l’habitacle et emporter avec lui les particules d’aérosol libérées avec chaque respiration humaine, limitant ainsi les risques d’infection.

A lire aussi : Covid-19, Moderna a commencé à tester son vaccin sur les ados

Toujours porter un masque !

En plus d’ouvrir les bonnes fenêtres et de s’assoir à la bonne place, les chercheurs recommandent également le port de masque en voiture. Pour le Dr Amesh Adalja, chercheur principal au Johns Hopkins Center for Health Security (Etats-Unis), c’est carrément indispensable : « lorsque les personnes voyagent en voiture, des couvre-visage doivent être portés pour minimiser les risques. »

A lire aussi : L’effet inattendu de la Covid-19

Dans tous les cas, les chercheurs de l’Université du Massachusetts espèrent que les résultats de leur étude pourraient aider à mettre en place des précautions sanitaires vraiment efficacespour aider tous ceux qui doivent  régulièrement prendre leur voiture ou un taxi à se protéger de la COVID-19.

Mots-clés Covid-19