L’iPhone 5S n’aimera pas les doigts gras… ou mouillés

Le gras est votre ami, et vous souffrez en plus d’une sudation excessive ? C’est certain, l’iPhone 5S n’est pas fait pour vous. Absolument pas. Si l’on en croit un porte-parole de la firme, le fameux lecteur Touch ID aura du mal à encaisser les doigts gras… ou mouillés. Tout le problème étant que ce lecteur d’empreintes digitales servira à la fois à déverrouiller le terminal, et à procéder à des achats sur l’AppStore. Moralité, si vous comptez pouvoir utiliser l’iPhone 5S dans des conditions optimales, il vaudra mieux éviter de tripoter n’importe qui quoi, et avoir toujours une petite serviette, ou un petit mouchoir avec soi.

Tout est parti d’une entrevue organisée par le Wall Street Journal. Souhaitant obtenir plus d’informations sur le lecteur Touch ID, Danny Yadron et Ian Sherr sont partis à la rencontre d’un porte-parole d’Apple et bien leur en a pris puisque ce dernier s’est montré particulièrement bavard. Le bon côté de la chose, c’est que nous avons désormais une idée plus nette et plus précise du fonctionnement du lecteur intégré au bouton “home” de l’iPhone 5S.

Limites Touch ID iPhone 5S

Le Touch ID de l’iPhone 5S ne sera pas aussi parfait qu’on pouvait le penser.

Première chose, toutes les données récoltées par le Touch ID seront chiffrées, et stockées en local sur le terminal. Très concrètement, cela veut dire que personne ne pourra mettre la main sur les données biométriques de l’utilisateur. Personne, et pas même la NSA. Il faudra bien évidemment attendre que des experts indépendants se penchent sur la question pour en avoir confirmation. Sachez en outre que les applications tierces n’auront pas non plus accès au lecteur, et aux données qu’il serait susceptible de récolter. Voilà qui est très rassurant.

Mais voilà, tout n’est pas rose pour autant et le fameux porte-parole de la firme a également évoqué les limitations inhérentes à la technologie utilisée par le Touch ID. D’après les tests menés par Apple en interne, ce dernier pourrait ne pas fonctionner – ou mal fonctionner, ce qui revient au même – dans certains cas et plus précisément :

  • lorsque les doigts sont recouverts de sueur.
  • lorsque les doigts sont recouvert d’une autre substance.
  • lorsque les doigts sont physiquement abimés.

Physiquement abimés ? En réalité, si l’on en croit l’employé de la firme, le Touch ID ne sera pas en mesure de reconnaître des doigts… blessés, ou même cicatrisés. Si vous travaillez avec vos mains, sur les chantiers ou même en tant qu’indépendant, il vaudra mieux reconsidérer l’achat d’un iPhone 5S.

Bien heureusement, Apple a prévu le coup et l’iPhone 5S demandera un mot de passe à son utilisateur s’il n’a pas été déverrouillé pendant 48 heures, ou plus.

Ouf, on est sauvé.

On notera pour finir que ces “limitations” touchent tous les lecteurs d’empreintes digitales, elles ne sont donc pas propres au Touch ID. Ceci étant, il faut avouer que c’est tout de même un point à prendre en considération compte tenu de l’implantation de ce lecteur dans iOS 7.

Mots-clés appleiphone 5s