L’Inde va fabriquer des câbles pour Apple

Avec les tensions diplomatiques et commerciales entre les États-Unis et la Chine, les entreprises américaines doivent changer leurs habitudes d’approvisionnement. Les partenaires doivent être choisis en fonction des alliés de l’administration de Donald Trump, sinon on risque de s’attirer les foudres du président. Depuis quelque temps, des pays comme Taiwan et l’Inde se rapprochent de plus en plus de l’Amérique, à mesure que celle-ci s’éloigne de l’Empire céleste.

L’État indien est un très bon partenaire pour Apple, car la main-d’œuvre y est bon marché et assez qualifiée, un moyen idéal pour faire des économies dans l’assemblage des smartphones. Ce pays encourage la production de technologie sur son territoire, et la marque à la pomme croquée a toujours voulu s’affranchir de sa dépendance envers les Chinois.

Photo de Matias Cruz – Pixabay.com

Cette fois, ce sont les câbles destinés à charger les iPhone qui seront fabriqués en Inde, à partir de la fin de l’année.

Des USA en Inde, en passant par Taiwan

La Fédération indienne a toujours eu pour objectif de travailler avec de grands noms de la téléphonie mobile mondiale, comme Samsung et Apple. Des pourparlers ont été engagés un peu plus tôt cette année, pour permettre à l’Inde de prendre en charge 20 % de la production de téléphones du géant de Cupertino.

L’opportunité de fabriquer également les accessoires d’iPhone est considérée comme une chance de créer des emplois supplémentaires dans le pays.

Le contrat a été rendu possible grâce à Cheng Uei Precision Industry Co, un fabricant de câbles et de connecteurs basé à Taiwan. Cette entreprise a dernièrement mis en place une usine dans le pays des Maharadjas, comme c’est le cas de Foxconn Technology Group, de Pegatron Corp., ainsi que Wistron Corp., tous des partenaires « d’assemblage » du géant américain.

Renforcer la présence d’Apple en Asie

Même si la principale destination des produits manufacturés en Inde est l’exportation, Apple est conscient que le marché intérieur de la patrie de Gandhi est un véritable trésor. Actuellement, les consommateurs dans cette région asiatique achètent principalement chez Samsung et Xiaomi.

Le site Bloomberg rapporte que la production en masse des câbles pour smartphone commencera avant la fin de l’année 2020. Il y aura 10 000 postes à pourvoir, afin de soutenir une cadence de production semblable aux performances des usines chinoises. L’entreprise Winstron, qui assemblent les iPhone SE de deuxième génération, sort 200 000 appareils par mois.

En affirmant sa présence dans cette zone, la marque créée par Steeve Jobs espère sans doute grignoter sur les parts de ses principaux concurrents.

Mots-clés apple