LinkedIn ajoute de nouveaux filtres liés au télétravail

Avec ses plus de 750 millions de membres répartis dans le monde entier, LinkedIn est le réseau professionnel le plus prisé de tous. La plateforme permet aux entreprises et marques d’accroitre leur notoriété, ou de s’agrandir en recrutant. Le réseau constitue ainsi un lieu propice de rencontre entre les offreurs et les demandeurs d’emploi. Mais comme toutes les autres grandes entreprises, LinkedIn doit aujourd’hui s’adapter à la crise engendrée par la pandémie de Covid-19.

L'iPhone d'un télétravailleur avec le logo de LinkedIn sur l'écran

À l’heure actuelle, le marché de l’emploi en présentiel est encore flouté. Même des géants comme Google et Facebook n’ont pas encore de calendrier fiable en ce qui concerne les plans de retour au travail. Ce contexte semble avoir favorisé le télétravail. C’est pourquoi LinkedIn vient tout juste d’ajouter de nouveaux filtres spécifiquement associés au travail à distance.

Les nouveaux filtres de LinkedIn sont censés aider à la fois les offreurs et les demandeurs d’emploi à distance à trouver les meilleures opportunités.

Pour aider les télétravailleurs à mieux prospecter

Ainsi, les utilisateurs auront désormais accès à des options dédiées à la recherche de postes à distance, hybrides et sur site. Concrètement, ils auront accès à ces nouvelles fonctionnalités en ouvrant les options de recherche d’emploi et d’ouverture au travail de la plateforme.

Les personnes à la recherche d’emploi à distance pourront alors informer en privé les recruteurs du type de travail qu’elles recherchent. De même, les entreprises peuvent désormais présenter des informations telles que leur politique de vaccination et leurs plans de retour au travail sur les pages.

LinkedIn a souligné que ces filtres sont « conçus pour aider les demandeurs d’emploi à découvrir des opportunités qui correspondent à leurs préférences sur le lieu de travail ».

Une puissante vague de transformation de carrière après la pandémie

Une enquête menée par l’entreprise a révélé que plus de 70 % des recherches étaient accès sur des postes à distance uniquement. Sur l’échantillon de 2 000 employés ayant participé à l’étude, 59 % ont changé de carrière depuis le début de la pandémie. Par rapport à l’année dernière, le nombre de personnes ayant connu une transition professionnelle aurait augmenté de 50 %.

Consciente du fait que le travail à domicile est en train de prendre de plus en plus d’ampleur et de valeur, elle semble adapter sa stratégie. En tout cas, elle ne cache pas l’attention qu’elle porte à cette tendance à la transformation de carrière.

À titre d’information, les nouvelles fonctionnalités sont déjà disponibles sur le site Web et l’application mobile, même dans la version iOS disponible sur l’App Store.