LinkedIn souhaite intégrer des jeux sur sa plateforme !

Détenu par Microsoft, le réseau social professionnel LinkedIn franchit une étape audacieuse en élargissant son offre. Outre son rôle de plateforme de réseautage et d’acquisition de connaissances, LinkedIn se lance désormais dans le monde du jeu vidéo. Une stratégie surprenante qui vise à augmenter l’engagement de ses utilisateurs.

LinkedIn
Crédit Unsplash

Vers une expérience ludique inédite

Selon les informations de TechCrunch, LinkedIn planche actuellement sur l’intégration de jeux au sein même de son application. L’objectif étant de proposer une nouvelle expérience interactive à ses plus d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde.

Pour ce faire, la firme s’inspire du succès retentissant de Wordle, le jeu de réflexion devenu viral. Ainsi, trois projets de jeux basés sur la résolution d’énigmes sont d’ores et déjà en cours de développement et baptisés “Queens”, “Inference” et “Crossclimb”.

Un classement des entreprises par scores

Des chercheurs en développement d’applications ont déjà découvert des indices de ce projet au cœur du code de LinkedIn. D’après leurs observations, l’une des pistes envisagées serait d’organiser un classement des entreprises selon les scores obtenus par leurs employés aux différents jeux proposés.

Un porte-parole de la plateforme a confirmé ces ambitions ludiques tout en restant évasif sur la date de lancement : “Nous étudions l’ajout de jeux de réflexion au sein de LinkedIn pour apporter un peu de divertissement, resserrer les liens et, nous l’espérons, susciter des conversations.”

Ce virage stratégique n’est pas anodin pour LinkedIn. En effet, la firme bénéficie de l’expertise de son propriétaire Microsoft, un acteur majeur du jeu vidéo. La branche jeux de l’entreprise qui chapeaute Xbox, Activision Blizzard et ZeniMax a généré 7,1 milliards de dollars de revenus au dernier trimestre. Ce qui lui permet de dépasser pour la première fois les revenus de Windows.

À lire aussi :: LinkedIn : de nouvelles fonctions de vérification et anti-arnaque

Suivre une tendance populaire

L’intégration de jeux sur les plateformes non dédiées n’est pas une première. En effet, de nombreuses applications ont déjà emprunté cette voie pour stimuler l’engagement de leurs utilisateurs. Le New York Times a par exemple acquis Wordle en 2022 et proposé d’autres jeux sur sa plateforme numérique. Facebook avait également tenté l’expérience, mais avec un succès mitigé. Son application de jeu autonome a dû fermer en 2022 face à la désaffection des utilisateurs.

Pour LinkedIn, l’enjeu est de taille. En intégrant des jeux, la plateforme cherche ainsi à diversifier son offre et à retenir ses membres sur le long terme. Il s’agit d’une stratégie cohérente avec ses précédentes initiatives qui vise à exploiter les outils populaires et de la formation en ligne aux contenus vidéo tout en les adaptant à son public professionnel.

Reste à voir si cette nouvelle orientation ludique séduira les utilisateurs de LinkedIn. Mais une chose est sûre ; la plateforme n’a pas fini de se réinventer pour rester incontournable dans le monde du travail.

SOURCE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.