Linkedin réinvente son interface web

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’interface web de LinkedIn n’était pas vraiment son principal atout pour attirer de nouveaux utilisateurs. Sombre, relativement austère et pas forcément des plus intuitives avec ses nombreux  liens textuels, cette dernière va peu à peu faire peau neuve, et personne ne s’en plaindra.

La firme, rachetée en juin dernier par Microsoft pour la bagatelle de 26.2 milliards de dollars, a donc pris l’initiative de moderniser son site web, au travers d’un déploiement progressif des nouveautés. Au programme : un nouvel environnement, plus fonctionnel, mais aussi nettement plus dans l’air du temps, avec une apparence générale rappelant Facebook ou Twitter. Au-delà de ces améliorations purement cosmétiques, LinkedIn espère aussi permettre à ses utilisateurs – via cette nouvelle interface – de gagner en productivité.

linkedin-refonte-interface-web

LinkedIn a décidé de moderniser son interface web, et ce n’est pas du luxe.

Pour se faire, la nouvelle filiale de Microsoft part sur quatre axes principaux : changements esthétiques, amélioration du fil d’actualités, mise en avant de la messagerie instantanée et enfin optimisation de la recherche.

LinkedIn fait peau neuve

Pour faire souffler le vent du changement sur son interface, LinkedIn a donc opéré à un remaniement visuel qui saute aux yeux. Adieux les nombreux liens textuels présents sur la barre supérieure du site, place à un jeu de sept icônes (de gauche à droite : Home, Mon réseau, Jobs, Messages, Notifications, Moi et enfin Plus, pour accéder aux autres rubriques sans encombrer inutilement l’espace), qui les remplaceront sans doute avantageusement.

Du côté du fil d’actualités, on saluera l’arrivée de nouveaux algorithmes et d’une curation humaine visant à mettre en évidence des contenus “pertinents” pour l’usager.

Le réseau social professionnel compte également mettre sa messagerie instantanée au centre de l’expérience, exactement comme de Facebook avec Messenger. LinkedIn a d’ailleurs indiqué vouloir faire de sa messagerie le principal vecteur de contact entre ses usagers et entre les entreprises et les chercheurs d’emplois.

Des changements cosmétiques, mais pas que

Enfin, le service va optimiser son système de recherche, ce dernier sera bientôt capable de reconnaître automatiquement ce que vous cherchez (une personne, une entreprise, un organisme…), tout en affichant qu’un seul et unique champ à compléter.

À noter pour finir, que LinkedIn vous suggérera des compétences à mettre en évidence sur votre profil, compétences suggérées en fonction de celles recherchées par les employeurs présents sur le service.

Mots-clés linkedin