L’intelligence artificielle peut maintenant détecter quand un conducteur utilise son téléphone ou fume une cigarette

Sur les routes, la distraction au volant est l’une des principales causes d’accidents. Cela pourrait bientôt changer grâce à une nouvelle technologie utilisant l’intelligence artificielle.

La semaine du 18 novembre dernier, l’entreprise Eyesight Technologies basée à Tel Aviv a annoncé le lancement d’une nouvelle fonctionnalité utilisant l’IA qui permet de reconnaître si un conducteur est en train de fumer ou est en train d’utiliser un téléphone portable.

Crédits Pixabay

Selon les sources, les conducteurs distraits, particulièrement ceux qui sont absorbés par l’utilisation de leur téléphone, seraient responsables de 1,6 million d’accidents par an rien qu’aux États-Unis. D’après David Tolub, PDG de Eyesight Technologies, les conducteurs ne réalisent pas que lire un message sur son téléphone lors de la conduite est six fois plus susceptible de provoquer un accident que de conduire sous l’influence de l’alcool.

Apparemment, c’est aussi la même situation pour les conducteurs qui fument. D’après le NHTSA ou National Highway Traffic Safety Administration, les chauffeurs sont jusqu’à trois fois plus susceptibles de causer un accident lorsqu’ils fument pendant la conduite.

La particularité du nouveau système

Le système existant DriverSense de Eyesight Technologies est déjà utilisé pour analyser les caractéristiques faciales du chauffeur d’un véhicule pour reconnaître les signes de distraction et d’assoupissement.

Par contre, la nouvelle technologie utilisant l’IA augmente la portée du programme et va permettre d’alerter le conducteur de façon intelligente par rapport au type de distraction.

Selon Tolub, leur première priorité est la sécurité de tous ceux qui sont sur les routes. Éliminer la distraction causée par les téléphones portables est ainsi une étape importante pour avoir des routes plus sûres.

Attention à la cigarette

Eyesight Technologies a aussi indiqué que leur objectif avec l’utilisation de l’IA ne s’arrête pas à au fait d’éliminer les sources de distraction. Par rapport à la cigarette, la compagnie a mentionné que près de 67 % des camionneurs long-courriers aux États-Unis admettent fumer dans la cabine lors du transport de substances dangereuses.

Comme les inspections aléatoires et la surveillance manuelle à l’aide d’une caméra embarquée ne suffisent pas, l’entreprise propose également sa plateforme FleetSense qui va permettre aux managers de recevoir des mises à jour et définir des alertes correspondant au tabagisme. Cette technologie pourra aussi être utilisée dans l’industrie des voitures partagées pour éliminer l’usage du tabac dans les véhicules à louer ou dans les taxis autonomes sans conducteur.

L’entreprise Eyesight Technologies compte faire la démonstration de ces nouvelles fonctionnalités lors de l’événement CES 2020.