L’intérieur de la Tesla Model 3 est maintenant dépourvu de tout objet fait en cuir animal

Les activistes protecteurs des animaux peuvent maintenant se réjouir, la Tesla Model 3 ne contient plus aucune pièce fabriquée en cuir animal. Le constructeur automobile a en effet annoncé le samedi 31 août dernier que son véhicule Model 3 a été dépourvu de tous ses revêtements en cuir animal, y compris celui du volant.

De plus, la compagnie a assuré que son futur Model Y sera également 100% « vegan » lorsqu’il sortira en 2020.

Crédits Unsplash

Cette décision de Tesla a été en grande partie influencée par les groupes de défense des droits des animaux qui ont exhorté le constructeur à débarrasser ses voitures des matériaux provenant d’animaux, et ce depuis des années. Des représentants de la PETA, ou People for the Ethical Treatment of Animals, ont même soulevé la question lors de la dernière assemblée des actionnaires de la société.

Cette action de la PETA a incité Elon Musk, le PDG de Tesla, à promettre de se conformer à la demande des activistes.

La réponse d’Elon Musk

Lors de la réunion, Elon Musk a répondu en mentionnant la difficulté de fabriquer un volant sans revêtement en cuir.  Il a aussi déclaré qu’ils avaient été sur le point d’avoir un volant non chauffant qui n’était pas du cuir.

En tout cas, il semble que Tesla a maintenant réussi à trouver un compromis au niveau de son volant. Pendant la réunion, Musk a en effet aussi ajouté que chauffer un matériau qui n’était pas du cuir présentait quelques défis. C’est aussi le cas concernant la question de la durabilité.

La PETA aux aguets

Cela fait maintenant des années que la PETA travaille avec Tesla pour produire du cuir synthétique, et le constructeur de voitures électriques n’est pas la seule compagnie que l’organisation surveille de près. Le groupe a en effet déjà mené des campagnes pour inciter des géants de l’automobile comme General Motors, Toyota ou encore Volkswagen à cesser l’utilisation des produits provenant d’animaux au niveau de leurs véhicules.

Par rapport au cas de Tesla, la PETA avait fait une déclaration en juin dernier. Selon l’organisation, en cessant l’utilisation du cuir, Tesla permet à un grand nombre de bovins de ne pas souffrir de la cruauté du monde de l’industrie, et peut ainsi rester fidèle à son objectif de durabilité.

Avec cette décision de Tesla, la PETA a gagné une de ses batailles.  En tout cas, ce que l’on peut dire c’est qu’il est temps pour les industriels de se tourner vers les matériaux renouvelables qui n’ont pas d’effet néfaste sur l’environnement.

Mots-clés tesla