L’iPad Pro pourrait embarquer un écran reposant sur des nanofils d’argent

L’iPad Pro a commencé à faire parler de lui en fin d’année dernière, mais il n’a pas encore été présenté par son constructeur. Non et, au mieux, il ne le sera sans doute pas avant la fin de l’année. Fort heureusement, en attendant, nous pouvons toujours nous rabattre sur les nombreuses rumeurs circulant sur la toile et la dernière en date devrait faire plaisir à nos amis croqueurs de pommes.

Car en effet, selon des sources inévitablement proches du dossier, Apple aurait choisi d’intégrer un nouveau type de dalle tactile reposant sur l’utilisation de nanofils d’argent.

Nanofils iPad Pro

La dalle de l’iPad Pro pourrait être équipée de nanofils d’argent.

Grâce à ces nanofils, elle serait plus réactive, plus lumineuse et elle serait surtout capable de déterminer avec précision la pression exercée sur sa surface.

Des nanofils d’argent et du Force Touch pour l’iPad Pro ?

Ce détail est loin d’être anodin car l’iPad Pro devrait lui aussi profiter de la technologie Force Touch introduite avec la petite montre connectée de la firme. Une technologie que l’on retrouve aussi sur le pavé tactile du MacBook et des derniers MacBook Pro Retina de 13 pouces.

Selon ETNews, Apple aurait demandé à LG Display, Samsung Display et Japan Display de lui fournir des échantillons pour procéder aux premiers tests.

Intéressant, mais il y a mieux. Selon le même site, la firme envisagerait aussi de recouvrir l’écran de sa nouvelle tablette avec une protection en verre de saphir pour améliorer sa résistance aux chocs et aux rayures.

Pas sûr que ce soit possible en revanche puisque ce matériau est très dur à produire.

Sinon, et pour ceux qui n’ont pas suivi les rumeurs de ces dernières semaines, l’iPad Pro devrait avoir droit à une nouvelle puce encore plus véloce, avec 2 Go de mémoire vive. La tablette serait aussi équipée d’une puce NFC et d’un port USB de Type C. Mieux, elle pourrait même être livrée avec un nouveau stylet.

Le tout pour un lancement prévu à la fin de l’année ou, dans le pire des cas, pour l’année prochaine.