L’iPhone 12 devrait avoir droit à un capteur ToF

Apple envisage apparemment de doter l’iPhone 12 d’un capteur ToF. En faisant cela, la firme voudrait permettre aux utilisateurs de vivre une expérience RA sans précédent.

Alors que l’iPhone 11 (2019) n’est même pas encore officiel, son successeur attire déjà l’attention des médias. Comme l’affirme Gizchina, Digitimes a publié un nouveau rapport concernant le futur smartphone iOS. Le rapport en question parle de l’intention d’Apple d’équiper ce dernier d’un capteur ToF (Time of flight ou temps de vol). En effet, il semblerait que la firme ait demandé à ses fournisseurs de concevoir des composants VCSEL pour la caméra ToF de l’iPhone 12.

Crédits Pixabay

Rappelons que le fonctionnement de la technologie ToF est plus ou moins identique à celui de la reconnaissance faciale. La principale différence étant que le capteur de temps de vol exploite la lumière pour obtenir les informations de distance et de profondeur.

L’iPhone 12 devrait en conséquence offrir un progrès majeur en matière de réalité augmentée.

Une caméra ToF à l’arrière de l’iPhone de 2020 ?

D’ailleurs, grâce à cette possibilité d’obtenir des informations sur la profondeur et la distance, la technologie est en mesure de créer une représentation 3D du sujet. Quelques constructeurs Android proposent déjà des terminaux équipés d’un capteur ToF. Mais le module qu’Apple souhaite proposer devrait être beaucoup plus efficace dans la mesure où il serait capable de numériser un objet situé à environ 4,5 mètres du smartphone.

Contrairement au module VCSEL des iPhone XR, XS et XS Max qui est utilisé pour la reconnaissance faciale et se trouve ainsi à l’avant, celui de l’iPhone 12 devrait être installé à l’arrière. Apple souhaite apparemment étendre l’utilisation de la technologie plutôt que d’en faire une fonctionnalité dédiée à la caméra selfie. Notons en passant que c’est grâce à ce capteur ToF que les iPhone de 2018 peuvent créer des animojis.

Plus précise que Face ID

La norme Face ID actuelle projette 30 000 points laser sur le visage de l’utilisateur et mesure la distorsion afin de générer des images 3D pour l’authentification. Par contre, le concept du temps de vol (ToF) s’appuie sur le calcul du temps que met le laser pour rebondir sur un objet environnant. Cette technique offre une mesure plus précise de la profondeur et permet de déterminer avec précision l’emplacement du sujet.

Mots-clés appleiphone 12