L’iPhone 7 devrait embarquer un modem Intel

L’iPhone 7 ne sera pas présenté avant la rentrée prochaine mais il est la cible de nombreuses rumeurs depuis plusieurs semaines et la dernière en date concerne une de ses puces, et plus précisément son modem. Selon plusieurs sources inévitablement proches du dossier, ce dernier devrait être produit par une entreprise très en vogue : Intel.

Intel a été fondé à la fin des années 60 par trois camarades : Gordon Moore, Robert Noyce et Andrew Grove. Ils se sont rencontrés chez leur précédent employeur, une entreprise du nom de Fairchild Semiconductor, où ils concevaient et fabriquaient des circuits intégrés.

Intel iPhone 7

Intel pourra fournir le modem de l’iPhone 7 (concept par iDesigner Apple).

Il faut croire que leur poste respectif ne les enchantait pas particulièrement car ils ont choisi de quitter la société pour fonder leur propre marque.

Intel n’est pas parvenu à s’imposer sur le marché des terminaux nomades

Intel a donc ouvert ses portes le 18 juillet 1968 et la boite a tout de suite conclu un partenariat avec Busicom, un fabricant de calculatrices basé au Japon. Il a cependant fallu attendre le début des années 80 pour qu’elle commence à commercialiser des microprocesseurs x86 pour nos PC.

Et ensuite ? L’entreprise n’a eu besoin que d’une dizaine d’années pour devenir le plus gros fabricant de microprocesseurs et de circuits intégrés du monde. A l’heure actuelle, elle règne d’ailleurs toujours sur le marché, malgré les nombreuses tentatives d’AMD pour renverser la tendance.

Mais voilà, le secteur a beaucoup changé en l’espace de quelques années et les ventes d’ordinateurs ne sont malheureusement pas au beau fixe, contrairement aux terminaux nomades qui font pour leur part de plus en plus d’adeptes. C’est d’ailleurs très problématique pour Intel car il n’est pas parvenu à s’imposer sur le secteur.

Non, et il a d’ailleurs décidé récemment de laisser tomber le marché des smartphones. Cette décision a évidemment surpris beaucoup de monde.

Le géant américain n’a cependant pas encore dit son dernier mot, pas d’après les informations glanées par Bloomberg. Selon les sources de la publication, Intel aurait en effet conclu un partenariat de choix avec un des plus gros constructeurs du marché, un constructeur qui vend chaque année des centaines de millions de terminaux nomades : Apple.

Intel pourrait produire le modem de l’iPhone 7

D’après ces informations, Intel devrait en effet produire le modem de l’iPhone 7 et de l’iPhone 7 Plus, et plus précisément la puce GSM. Qualcomm, lui, se chargerait de la partie CDMA.

Intéressant, mais nous avons même une idée du modèle de la puce et il s’agirait ainsi de XMM 7360 et donc d’un modem proposant de la 4G de catégorie 10 avec des débits descendants théoriques de 450 Mbit/s et des débits ascendants théoriques de 100 Mb/s.

A titre de comparaison, l’iPhone 6s ne dépasse pas les 300 Mbit/s d’un côté et les 50 Mbit/s de l’autre.

En d’autres termes, les prochains iPhone devraient être deux fois plus rapides (en data) que la génération actuelle.

Maintenant, il ne faut pas perdre de vue le fait que le fondeur se trouve dans une situation très délicate en ce moment, une situation qui l’a poussé à supprimer pas moins de 12 000 emplois. Il faut donc espérer que l’iPhone 7 se vendra bien pour lui permettre de renverser la tendance.

Quoi qu’il en soit, on pourra noter que ce n’est pas la première fois que l’on entend parler d’une telle rumeur car les premiers bruits de couloir remontent à la fin de l’année dernière.