L’iPhone 7 risque d’être vraiment ennuyeux

L’iPhone 7 ne sera pas une révolution, pas d’après les derniers bruits de couloir en date. Le Wall Street Journal en a d’ailleurs rajouté une couche cette nuit en publiant un article décrivant précisément les particularités du terminal. D’après la publication, ce dernier sera finalement très proche de l’iPhone 6s.

Ces lignes ne vous étonneront pas forcément et c’est assez logique car toutes les rumeurs récentes vont dans la même direction. Apple n’aurait en effet pas l’intention de changer le design de son téléphone cette année.

iPhone 7 WSJ

Le prochain iPhone ne devrait pas être révolutionnaire selon le WSJ (Concept Martin Hajek)

L’iPhone 7 devrait donc beaucoup ressembler au modèle actuel. Comme lui, il serait doté d’une coque métallique avec des languettes en plastique placées contre ses bordures.

L’iPhone 7 ne sera pas une révolution, et il ne portera pas forcément ce nom là non plus

Il n’y aurait pas non plus de changements marquants au niveau de l’ergonomie du téléphone et le lecteur Touch ID serait toujours présent, situé au même endroit. Sera-t-il doté du même mécanisme ? Le WSJ ne le précise pas mais des rumeurs récentes laissaient entendre qu’il pourrait tenir davantage du pavé tactile que du bouton traditionnel.

L’iPhone 7 apporterait tout de même un changement notable : il serait dépourvu de prise casque et il devrait du coup être un peu plus fin que le modèle précédent.

En outre, il devrait aussi se montrer plus résistant à l’eau selon le Journal. Ce dernier n’évoque malheureusement pas le module photo de la phablette.

Qu’en ira-t-il de son nom ? Selon Venture Beat, Apple envisagerait de garder l’appellation « iPhone 7 » pour l’année prochaine. La marque aurait en effet l’intention d’adopter un cycle de renouvellement sur trois ans au lieu de deux et chaque nouveau modèle devrait donc s’accompagner de deux versions intermédiaires.

Autrement dit, la vraie révolution serait programmée pour… l’année prochaine. La marque aurait d’ailleurs l’intention de frapper fort en équipant son téléphone d’un boitier en verre avec un écran OLED prenant toute la largeur de l’appareil.

En outre, ce téléphone pourrait aussi marquer la disparition du fameux lecteur Touch ID, un lecteur qui nous accompagne depuis pas mal d’années maintenant. Le lecteur d’empreintes digitales serait du coup directement intégré à l’écran de l’appareil.