L’iPhone 8 devrait bien mettre l’accent sur la réalité augmentée

L’iPhone 8 est au centre de toutes les attentions… et de toutes les rumeurs. Les dernières en date portent sur le module photo du terminal. Selon certaines sources, il devrait mettre l’accent sur la réalité augmentée.

L’iPhone 8 s’est retrouvé au cœur de nombreuses rumeurs depuis le début de l’année. La plupart d’entre elles portaient sur le design de l’appareil ou encore sur son écran borderless. Apple aurait en effet décidé de frapper fort en nous gratifiant d’un terminal aux lignes inédites.

iPhone 8 AR

Le téléphone devrait ainsi être pourvu d’un boîtier en verre et d’un écran recouvrant toute sa façade.

L’iPhone 8 devrait avoir quatre capteurs photo au total

Apple aurait simplement conservé une bordure de quelques millimètres autour de la dalle, avec une grande découpe située sur la partie haute de l’écran. Cette dernière s’étendrait sur la dalle et elle regrouperait plusieurs éléments distincts comme le haut-parleur de l’appareil, ses différents détecteurs ou encore… ses deux caméras frontales.

L’iPhone 8 ne se contentera effectivement pas d’arborer un nouveau design et il aura aussi droit à quelques fonctions inédites. Il devrait notamment bénéficier d’un système de reconnaissance faciale reposant sur l’utilisation conjointe de deux caméras frontales.

Grâce à cette particularité, l’appareil pourrait offrir une identification sécurisée reposant sur des empreintes faciales en trois dimensions.

Selon BlueFin Research Partner, Finisar et Lumentum auraient été choisis pour fournir les modules de détection de l’appareil. En outre, ces fournisseurs devraient fournir à Apple deux types de laser verticaux à émission de surface (VCSEL) différents. Le moins performant se destinerait à la caméra frontale et le plus abouti au module photo arrière.

Un gros focus sur la réalité augmentée

L’iPhone 8 devrait en effet être pourvu d’un module photo double à l’arrière et donc d’un module regroupant deux optiques et deux capteurs. Tout comme l’iPhone 7 Plus, l’appareil devrait être en mesure de les utiliser pour générer de beaux flous d’arrière-plan, mais il faudrait aussi s’attendre à des fonctions avancées relatives à la réalité augmentée.

La source de l’information n’a malheureusement pas été en mesure de donner plus de détails sur les fonctions à envisager. Toutefois, Apple a beaucoup évoqué cette question durant le Keynote d’ouverture de la dernière édition de la WWDC et la marque semble avoir mis l’accent sur l’aspect ludique et éducatif.

Un choix assez logique qui placerait le terminal dans la continuité de la dynamique instaurée par la firme depuis quelques années.