L’iPhone 8 devrait finalement arriver à temps… et vous coûter cher

L’iPhone 8 pourrait finalement arriver à l’heure et être ainsi lancé dès le mois de septembre. C’est du moins la thèse avancée par un analyste travaillant pour JP Morgan. En revanche, les stocks risquent d’être limités.

Rod Hall travaille depuis plusieurs années pour le cabinet d’analyse et il dispose en outre de nombreuses connexions avec l’industrie spécialisée et les chaînes de production chinoise. Fidèle à ses habitudes, il vient de publier un rapport portant sur le troisième trimestre d’activité du géant américain.

iPhone 8

Relativement dense, le rapport évoque notamment la prochaine génération de téléphones de l’entreprise.

L’iPhone 8 ne devrait pas avoir de retard

Selon Rod Hall, Apple devrait bien nous gratifier de trois terminaux à la rentrée, mais il ne serait aucunement question d’un iPhone 8. L’analyste utilise en effet un autre terme pour désigner l’appareil et il fait ainsi à plusieurs reprises référence au lancement d’un iPhone Pro.

D’après lui, ce terminal devrait être radicalement différent des autres et il serait notamment équipé d’une dalle OLED.

Le plus intéressant est naturellement à venir. Contrairement aux rumeurs colportées par certaines sources, le terminal ne devrait pas avoir de retard. Le rapport évoque ainsi un lancement planifié pour fin septembre. Toutefois, les stocks risquent d’être très limités dans les premières semaines de la sortie du terminal. La situation devrait cependant revenir dans l’ordre entre fin octobre et début novembre.

En d’autres termes, si le produit vous intéresse, il sera préférable de le réserver sans attendre.

Des stocks limités et un prix plus élevé que prévu ?

Le document n’en reste pas là et il évoque également le prix de vente du terminal, un prix de vente bien plus élevé que prévu. Il devrait en effet dépasser allègrement la barre des 1 000 $ et même atteindre les 1 100 $ pour le modèle de base. La version offrant le plus de stockage risque par conséquent d’atteindre les 1 200 $.

Problématique, d’autant que les prix français sont habituellement plus élevé. Au train où vont les choses, il ne serait donc pas étonnant que l’iPhone 8 haut de gamme se retrouve au même prix que le MacBook de base.

Dans ce contexte, la dénomination « iPhone Pro » ne sera sans doute pas de trop pour faire passer la pilule.