L’iPhone 8 est en train de faire perdre de l’argent à Apple

L’iPhone 8 n’est pas encore sorti, mais cela ne l’empêche pas de faire perdre beaucoup d’argent à Apple. Lui, ou plutôt une rumeur en lien avec le modem de l’appareil. Elle a en effet provoqué le chaos en bourse.

Apple est une entreprise très populaire. Elle compte de nombreux fans à travers le monde. Comme toutes les sociétés très en vue, elle est régulièrement prise pour cible par des rumeurs visant ses opérations financières ou même ses prochains produits. Certains d’entre eux font même l’objet d’importantes spéculations de la part des plus éminents analystes financiers du globe.

iPhone 8 Bourse

L’iPhone 8 illustre parfaitement cet état de fait. L’appareil a en effet commencé à faire parler de lui en fin d’année dernière et les rumeurs se sont considérablement amplifiées au début de l’année.

L’iPhone 8 et les rumeurs, une affaire qui roule

Pire, ces dernières ont été accompagnées par de nombreuses fuites visant ses schémas ou même certains de ses composants.

Bloomberg a publié en fin de semaine dernière un nouvel article portant sur le modem du téléphone. Sur son modem, et plus précisément sur une rumeur laissant entendre que l’entreprise aurait décidé de brider la puce fournie par Qualcomm pour la mettre au niveau de celle d’Intel, l’un des autres fournisseurs de la marque.

Comme bon nombre de ses concurrents, Apple a en effet pris l’habitude de faire ses courses sur plusieurs fournisseurs afin de pouvoir répondre à la demande des consommateurs et produire suffisamment d’unités pour la satisfaire. L’iPhone 8 ne devrait pas déroger à la règle et il est ainsi question que l’entreprise se fournisse auprès de deux entreprises différentes pour le modem équipant le téléphone : Qualcomm et Intel.

Une histoire de modem bridé

Seul problème, la puce du second ne serait pas à la hauteur de la première et elle ne permettrait pas d’atteindre les mêmes débits. En conséquence, pour éviter des disparités entre ses utilisateurs, la marque américaine aurait choisi de brider le modem du premier afin qu’il ne soit pas trop performant.

Les rumeurs de ce type sont légion sur la toile, mais cet article a eu des conséquences inattendues à Walt Street. Elle a en effet provoqué une baisse des actions de la pomme de près de 4 % dans les heures qui ont suivi la publication de l’article.

Apple n’a d’ailleurs pas été le seul touché puisque l’action de STMicroelectronics a aussi chuté de 7,2 %, contre 4,2 % pour Dialog Semiconductors et 7,8 % pour AMS.

Fidèle à ses habitudes, la marque a refusé de commenter l’affaire.