L’iPhone peut désormais faire tourner Android grâce au projet Sandcastle

Bien qu’ils soient peu nombreux à l’admettre, certains utilisateurs d’iPhone rêvent d’installer le système d’Android sur leur smartphone. Ce rêve n’est pas irréalisable étant donné que par le passé, des développeurs ont déjà réussi à faire fonctionner Android sur les iPhone de la première génération.

Aujourd’hui, grâce à l’entreprise Corellium, il est de nouveau possible d’intégrer le système d’exploitation de Google sur des smartphones plus récents de la marque à la pomme. À travers le projet Sandcastle, l’entreprise offre la possibilité, à tous ceux qui le souhaitent, de faire tourner Android 10 sur des iPhone 7, 7 Plus et iPod Touch.

iPhone 7 jailbreak

Toutefois, il est à noter que le système proposé par Corellium présente encore de nombreuses imperfections. Pour le moment, seules les options de base d’Android fonctionnent sur ces terminaux.

Un projet qui offre plus de liberté aux utilisateurs d’iPhone

Ceux qui possèdent un iPhone sont bien placés pour savoir que les appareils d’Apple font l’objet de certaines restrictions en raison de leur système d’exploitation. À travers le projet Sandcastle, l’entreprise Corellium souhaite redonner aux utilisateurs d’iPhone le contrôle de leur appareil, le temps d’un instant.

« Le projet Sandcastle consiste à s’amuser en construisant quelque chose de nouveau, comme un château de sable (d’où le nom du projet), mais à partir de puces silicium. Apple restreint les utilisateurs d’iPhone à l’intérieur d’un bac à sable, mais ceux qui possèdent ce matériel devraient pouvoir l’utiliser comme ils le souhaitent. Là où les bacs à sable limitent le matériel des utilisateurs, les châteaux de sable offrent en revanche la possibilité de créer quelque chose de nouveau et de merveilleux sans aucune limite à la création. » a déclaré Amanda Gorton, PDG de Corellium.

Un outil encore très limité

En dépit des déclarations d’Amanda Gorton, force est de constater que l’outil proposé par le projet Sandcastle est encore très limité. Pour le moment, il n’y a que les éléments de base d’Android qui fonctionnent sur les appareils d’Apple compatibles avec ce dispositif, à savoir le CPU, la mémoire flash, l’USB, l’écran et le multitouch.

Il est impossible d’utiliser le Bluetooth, l’appareil photo, le GPU et les données cellulaires. Même le son n’est pas disponible. Corellium projette d’apporter d’autres améliorations à son outil. Pour ceux qui veulent avoir une idée de ce que ça donne, il est possible de se procurer la version bêta de ce dispositif sur le site ProjectSandcastle.org.

Il est à noter qu’il s’agit d’un OS temporaire. Pour revenir à iOS, les utilisateurs n’auront qu’à redémarrer leur appareil.

Mots-clés appleiphone