L’iPhone X a du mal à faire la différence entre de vrais jumeaux

L’iPhone X est doté d’un système de reconnaissance faciale extrêmement évolué, mais ce dernier semble tout de même avoir encore des difficultés à distinguer les vrais jumeaux.

L’iPhone X n’est pas un téléphone tout à fait comme les autres. Il marque en effet une rupture dans la gamme et cela vaut à la fois pour son design et ses fonctionnalités. Le terminal est en effet doté d’un bel écran borderless et d’un boîtier en verre finement travaillé, avec des finitions soignées et une ergonomie toute en gestures.

Jumeaux

Afin de libérer de la place pour l’écran du terminal, Apple a en effet été obligé de se débarrasser du lecteur Touch ID et de le remplacer par un système de reconnaissance faciale assez particulier.

Face ID n’est pas invulnérable

Face ID repose en effet sur l’utilisation conjointe de plusieurs capteurs différents et plus précisément sur un appareil photo doté d’une définition de sept millions de pixels, une caméra infrarouge, un illuminateur infrarouge, un détecteur de proximité, un capteur de luminosité ambiante et un projecteur de points.

Ces éléments composent la caméra TrueDepth du téléphone. Grâce à eux, l’iPhone X peut donc générer une empreinte en trois dimensions à partir du visage de son propriétaire et sécuriser l’accès à ses fichiers et à ses outils.

Face ID n’est d’ailleurs pas uniquement utilisé pour l’identification et la technologie est ainsi intégrée à Apple Pay. Elle permet ainsi à l’utilisateur de procéder à des paiements avec son téléphone.

Durant son Keynote, Apple n’a pas tari d’éloges pour sa technologie. Pour la marque, le Face ID est en effet plus sécurisé que le Touch ID avec un taux d’acceptation erroné d’un sur un million contre un pour cinquante mille sur le Touch ID. Toutefois, la firme avait également indiqué que ce taux était susceptible d’augmenter drastiquement sur les personnes disposant d’un ADN très similaire.

L’iPhone X a du mal à distinguer les vrais jumeaux

Mashable a voulu s’en assurer et nos confrères ont ainsi demandé à deux de leurs collaborateurs de tester Face ID avec leur vrai jumeau.

Le processus était assez simple. L’utilisateur de référence devait enregistrer son visage sur l’iPhone X utilisé dans le cadre du test et tendre ensuite son téléphone à son frère pour tenter de le déverrouiller. Le test inverse a ensuite été mené. Le résultat est sans appel, Face ID s’est à chaque fois laissé berner par la ressemblance entre les jumeaux.

Que peut-on en déduire ? Tout simplement que si vous avez un jumeau maléfique dans votre entourage, alors il sera sans doute préférable d’opter pour un simple code numérique en attendant que la firme améliore ses algorithmes d’analyse et de traitement.

Mots-clés appleiphone x