Lips, le réseau social sans tabous

Les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram ne laissent rien passer en termes de censure. Sur ces plateformes, des photos un brin dénudées et un téton qui dépasse peuvent vous valoir un avertissement. Comme vous pouvez l’imaginer, les conditions d’utilisation imposées par le groupe Facebook sont à l’origine d’une grande frustration chez certains créateurs de contenu.

Heureusement, il existe une alternative qui permet de contourner cette censure permanente. Il s’agit de Lips, un réseau social qui a été créé en juin 2020. Il aspire à donner plus de liberté aux créateurs de contenu en brisant tous les tabous et en prônant le body positivism et le sex positivism.

Le ventre d'une femme dans la pénombre
Crédits Pixabay

Lips se présente désormais comme un véritable havre de paix pour les artistes en tout genre, les travailleurs du sexe et les membres de la communauté LGBTQIA+.

Un réseau social destiné aux groupes marginalisés

L’histoire de Lips commence en 2008. Il n’était alors qu’un magazine universitaire qui s’adressait uniquement à la communauté LGBT. La publication a pris de l’ampleur et a ensuite rassemblé des dizaines de milliers d’abonnés sur Instagram. C’est de là qu’est partie l’idée d’en faire un réseau social.

Val Elefante, la community manager de Lips, explique à travers un article publié sur Medium que la plateforme souhaite apporter son soutien aux groupes marginalisés. Selon elle, ils sont les premiers à être lésés par les conditions d’utilisation des plateformes comme Facebook et Instagram.

« Actuellement, les réseaux sociaux ne font pas de différence entre l’expression sexuelle et l’exploitation sexuelle. Par conséquent, ils ont choisi d’adopter une approche impitoyablement combative du sexe qui cause un préjudice important aux créatrices féminines et LGBTQIA+ », écrit-elle.

Venez comme vous êtes

Sur Lips, vous pouvez venir comme vous êtes. Cet aspect permet au réseau social de se positionner comme un pionnier dans son domaine.

« Nous croyons que la prochaine génération de plateformes doit être sex et body positive », lit-on.

Les utilisateurs de la plateforme sont libres de dévoiler leur corps nu sur la plateforme ou de publier des photos d’eux dans des poses lascives sans avoir à craindre de se faire bannir. En raison de son statut, Lips n’est pas disponible sur l’AppStore et le Play Store. Il se présente en effet comme une « web app progressive. »

Pour accéder à ce réseau social, vous devrez vous connecter sur un navigateur web. De là, vous pourrez installer l’application.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Mots-clés lips