L’ISA a testé la combinaison que les astronautes porteront sur Mars en Islande

Les plans pour aller sur Mars se concrétisent petit à petit. Si les vaisseaux spatiaux pour se rendre sur la planète rouge ne sont pas encore tout à fait au point, un avant-goût des combinaisons spatiales dans lesquelles se glisseront les astronautes a déjà été pu être testé.

Les scientifiques de la NASA sont parvenus à mettre au point un prototype de combinaison spatiale qu’ils ont fait tester « en conditions réelles » dans des endroits de la Terre dont la géographie et l’environnement se rapprochent le plus de celle de Mars.

combinaison spatiale

Crédits Pixabay

Dirigée par l’ISA, l’Agence Spatiale Irlandaise, une équipe de chercheurs et d’explorateurs ont testé le prototype, la combinaison analogique MS1 Mars, dans le volcan Grímsvötn et à travers la calotte glaciaire de Vatnajökull, en Islande, du 26 juillet au 5 août au dernier.

Tester les capacités humaines sur Mars

La combinaison analogique MS1 Mars a été conçue par Michael Lye, critique principal et coordinateur de la NASA à la Rhode Island School of Design (RISD). Dans un échange avec Space.com, ce dernier a tenu à préciser que ce premier prototype n’est « pas réellement destiné à être utilisé sur Mars, mais plutôt sur Terre où des personnes effectuent des études analogiques pour voir ce que c’est si vous mettiez des personnes à la surface de Mars ».

« L’idée est que tout ce que vous feriez en explorant Mars… toute activité, qu’il s’agisse de science, de voyages ou de déplacements, serait possible avec ce costume », a-t-il ensuite expliqué. Et c’est d’ailleurs ce que les chercheurs de l’ISA ont fait. Ils ont enfilé leur combinaison et se sont adonnés à plusieurs activités que les astronautes seront sûrement obligés de gérer une fois sur Mars, tels que la collecte d’échantillons.

Helga Kristín, géologue islandaise, pilote de drones et guide sur les glaciers, est même allée jusqu’à grimper sur la face d’un glacier pour tester les capacités de la combinaison.

Des premiers essais prometteurs

Toujours d’après Michael Lye, la combinaison analogique MS1 Mars a fait ses preuves lors des tests. Il reste encore quelques rectifications à faire, notamment au niveau des bottes, mais Lye et les scientifiques de l’ISA sont très optimistes quant à l’efficacité de la combinaison.

Ils comptent d’ailleurs utiliser le prototype pour développer les combinaisons spatiales que porteront les astronautes lorsqu’ils seront enfin sur Mars, des combinaisons protectrices et confortables qui ne les entraveront pas pendant qu’ils remplissent leurs missions.

Mots-clés mars