L’ISS accueille trois nouveaux spationautes

Le vendredi 28 juillet 2017 à 15h41 GMT, une mission composée de l’italien Paolo Nespoli, du russe Serguei Riazanski et de l’américain Randy Bresnik a embarqué à bord de la fusée Soyouz MS-05 au cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan pour rejoindre la Station Spatiale Internationale en vue de mener des expériences scientifiques au sein du laboratoire orbital. Ladite mission s’étale sur une durée de cinq mois.

Après un vol en orbite d’environ six heures, la NASA a déclaré que l’amarrage de la fusée Soyouz MS-05à l’ISS a eu lieu à 23h54 GMT. Les sas de l’ISS ont été ouverts à 1h GMT pour accueillir les nouveaux passagers. Dès leur arrivée à bord de la Station Spatiale Internationale, les trois spationautes ont eu droit à une cérémonie de bienvenue en leur honneur.

Bactérie ISS

Les trois hommes ont ainsi rejoint l’équipage de l’ISS, déjà formé du russe Fiodor Iourtchikhine, actuel commandant de bord et des deux astronautes américains Jack Fisher et Peggy Whitson.

L’ISS, une station spatiale à 100 milliards de dollars

Placée en orbite terrestre basse, l’ISS est une station spatiale internationale lancée en 1998 à l’initiative du président des États-Unis, Ronald Reagan. Elle transporte à son bord un équipage international qui se concentre sur les recherches scientifiques dans l’espace.

Le coût de l’ISS est estimé à cent milliards de dollars. Une somme qui vient en grande partie des États-Unis et de la Russie qui a fourni le principal module de l’ISS où se situent les moteurs-fusées et les vaisseaux russes Soyouz qui rendent possibles les aller-retour vers la station spatiale.

En mission au nom de la science

Ces trois astronautes prennent ainsi les places du français Thomas Pesquet et du russe Oleg Novitski qui sont revenus sur Terre le 2 juin 2017. Avec ces nouveaux astronautes, l’équipage de l’ISS est monté à six personnes, une première depuis avril 2017.

Durant les cinq mois que prendra la réalisation de cette nouvelle mission, Paolo Nespoli, Randy Bresnik, Jack Fisher et Peggy Whitson mèneront des expériences scientifiques dans le segment américain. Serguei Riazanski, quant à lui, se joindra au commandant de bord, Fiodor Iourtchikhine pour les expériences qui concerneront le segment russe.

Une mission qui, nous l’espérons, permettra à la science de faire un grand pas en avant.

Mots-clés espaceiss