L’ISS va recevoir un recycleur de plastique

On le sait, la Station spatiale internationale (ISS) est équipée de nombreux instruments qui permettent aux astronautes de travailler convenablement. Parmi ces instruments se trouve une imprimante 3D commerciale du nom de Additive Manufacturing Facility (AMF), fabriquée par la société californienne Made In Space. Cette même société va maintenant envoyer sur l’ISS un autre appareil baptisé Plastic Recycler.

Vous l’aurez deviné, son rôle sera de recycler le plastique afin de le transformer en matière première pour l’AMF. Un moyen de rendre l’ISS un peu plus écologique.

L'ISS flottant dans l'orbite terrestre

Crédits Pixabay

Un recycleur de plastique bientôt à bord de l’ISS

Le Plastic Recycler de Made In Space sera envoyé le samedi 2 novembre à ​​bord du vaisseau cargo spatial robotique, Cygnus, de la société américaine Northrop Grumman.

“Le Recycler augmentera la durée de vie du plastique en orbite en offrant aux astronautes la possibilité de convertir les emballages et les déchets plastiques ainsi que les objets précédemment fabriqués par l’imprimante 3D en une matière première pouvant être réutilisée par l’imprimante”, ont écrit des représentants de Made In Space dans une description de la machine. Et d’ajouter que : “L’invention améliorera l’autonomie et la durabilité des missions spatiales de longue durée, tout en contribuant à réduire le coût et le poids des charges utiles transportées depuis la Terre”.

C’est en 2014 que Made In Space a envoyé son imprimante 3D sur l’ISS dans le cadre d’un partenariat avec la NASA. Si l’agence spatiale est désormais responsable de cette machine pionnière, Made In Space en garde cependant la propriété. Outre l’AMF, Made In Space a également fabriqué la précieuse fibre optique de ZBLAN (ZrF4-BaF2-LaF3-AlF3-NaF) à bord de l’ISS à l’aide d’une machine de la taille d’un micro-ondes, transportée par la capsule cargo Dragon de SpaceX. Bien plus efficace que la fibre optique traditionnelle à base de silice, le ZBLAN est toutefois difficile à produire sur Terre, ont déclaré des représentants de Made In Space.

Les premiers résultats de la fibre optique de ZBLAN étant prometteurs, le président et chef de la direction de Made In Space, Andrew Rush, a déclaré à la fin du mois d’août, lors d’un événement de presse avec l’Administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, que sa société envisageait de lancer une machine un peu plus grande pour la production de fibre optique de ZBLAN au cours de l’année à venir, ou plus tard.

Une panoplie d’autres matériels innovants en partance pour l’ISS

Le partenariat entre Made In Space et la NASA devrait s’étendre à plusieurs autres équipements si tout se passe comme prévu. La NASA a récemment octroyé 73,7 millions de dollars à Made In Space pour le lancement de la première mission d’essai d’Archinaut, un vaisseau spatial équipé de bras robotiques et d’une imprimante 3D. L’imprimante en question est conçue pour réparer et améliorer les satellites existants, et pour construire de grandes structures en orbite. La mission Archinaut One devrait être lancée dès 2022 à bord d’une navette de Rocket Lab Electron.

En attendant, le Plastic Recycler voyagera en compagnie de nombreux autres équipements scientifiques le 2 novembre prochain. En effet, à bord du vaisseau cargo Cygnus se trouvera également un four de zéro g qui étudiera le fonctionnement du transfert de chaleur et de la cuisson en microgravité. Il y aura également un prototype de gilet conçu pour aider à protéger les astronautes des radiations spatiales.

Des composants destinés à prolonger la durée de vie opérationnelle de l’instrument Alpha Magnetic Spectrometer-02 seront également embarqués. Cet instrument placé à l’extérieur de l’ISS cherche depuis 2011 des preuves de la mystérieuse matière noire.

Mots-clés iss